Magazine Cinéma

Critique cinéma : Oh My God!

Publié le 07 décembre 2011 par Nivrae @nivrae

Critique cinéma : Oh My God!

Oh My God! (Hysteria en VO) est le 3ème long métrage de Tanya Wexler, il sortira en salle le 14 décembre 2011.

Synopsis : Dans l’Angleterre Victorienne, Mortimer Granville, jeune et séduisant médecin entre au service du Dr. Dalrymple, spécialiste de l’hystérie féminine. Le traitement préconisé est simple mais d’une redoutable efficacité : donner du plaisir pour soulager les troubles ! Le docteur Mortimer y met toute sa ferveur mais bientôt une vilaine crampe à la main l’empêche de pratiquer… Avec la complicité de son meilleur ami, un passionné de nouvelles technologies, il met au point un objet révolutionnaire : le premier vibromasseur…

Casting : Maggie Gyllenhaal, Hugh Dancy, Jonathan Pryce, Rupert Everett, Ashley Jensen, Felicity Jones, Gemma Jones

Critique cinéma : Oh My God!

Lorsque l’on  m’a parlé de ce film la première fois j’ai cru à une sorte de blague… « Oh my god » un film sur l’invention du vibromasseur …. wait what ? Mais c’est exactement ça, tiré de l’histoire vraie de la création du premier vibromasseur !

J’ai vu le film lors d’une avant première française en présence de la réalisatrice et la productrice française, elles n’ont pas manqué de citer un petit lot de blagues sur le plaisir de voir le film, vibrer devant le film. Je sens qu’on aura le droit à de très beau jeux de mots à la sortie !

Ce film est une comédie qui raconte l’histoire de ces femmes hystériques de Londres, ces femmes que seul un bon doigté pouvait sauver de la disgrâce. Un film tout en finesse qui ne tombe pas dans le cliché ni dans le dégueulasse, le sujet et assez bien abordé et surtout on n’assiste pas à des scènes de pornographie, tout est suggéré. Du coup le film est… tout public !! Il est vrai que les suggestions sexuelles sont très présentes mais rien de très choquant finalement, c’est plutôt une leçon d’histoire un peu particulière.

Critique cinéma : Oh My God!

Dans l’équipe d’acteur on remarque vite le charmant Hugh Dancy, qui avec sa tête d’innocent fait fondre ces dames. A côté de lui il y a l’homme, le vrai, le dur, le riche et le fantasque Rupert Everett, il endosse le rôle de celui qui va construire le premier vibro. Du côté des femmes on ne peut qu’admirer la douce et vivace Maggie Gyllenhaal, entre hystérie et intelligence, un rôle qui lui va bien quand on connait son passé d’actrice (femme dominée dans La secrétaire, offrant ses services sexuels dans Sherrybaby, …).

J’ai bien aimé la partie historique du film où on nous explique comment était vue l’hystérie des femmes (incapables de ressentir le moindre plaisir). Voir ces hommes « masser » l’intérieur des femmes pour les libérer, c’est assez spécial ! On voit le combat de ces femmes et même celles qui s’en moquent, on voit une société en changement tout ça à travers d’une simple invention : le vibromasseur !

Ce que j’ai trouvé cool aussi c’est que l’humour anglais ne m’a pas empêcher de savourer le film, j’ai l’impression que je commence à bien m’y faire et à apprécier leur blagues un peu …. décalées.

Critique cinéma : Oh My God!

Oh My God! c’est un film adressé à tous mais quand même très tourné pour la gente féminine. Il est clair qu’il plaira moins aux hommes et que les femmes seront plus curieuses de la chose… mais je pense que c’est une bonne petite leçon pour tous :)

Le film est très drôle, l’équipe d’acteur est plutôt très bonne. Ce film est une très bonne détente et on prend beaucoup de plaisir devant l’écran(oui je sais). Je vous le conseille surtout avec cet hiver qui s’approche, il risque de faire un peu chaud dans les salles.

Ma note : 8/10 excellent pour vous redonner un peu de joie dans le coeur et pour découvrir l’histoire des vibromasseurs

Public : Tout public !

Bande Annonce :


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nivrae 3273 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines