Magazine Cinéma

Faux Semblants, test bluray

Publié le 17 janvier 2012 par Fredp @FredMyscreens

faux semblants critique

Après la sortie au cinéma en décembre de A Dangerous Method, l’éditeur Opening en profite pour ressortir en bluray l’un des films à la psychologie la plus poussée de David Cronenberg, Faux Semblants.

Faux Semblants, test bluray
Sorti en 1988, après le succès critique et public de La Mouche, Faux Semblant est probablement l’un des films les plus intimistes de David Cronenberg, sans pour autant oublier d’être dérangeant. Le réalisateur canadien met ici en scène l’histoire de deux vrais jumeaux. Gynécologues de renoms, ils font tout ensemble… jusqu’à ce que l’un d’eux tombe amoureux d’une femme. Leur relation complémentaire se voit alors chamboulée et les rapports des deux frères ne seront plus jamais les mêmes.

A travers cette histoire, Cronenberg touche encore une fois à son grand thème, la psychologie. Ces deux jumeaux, facettes d’une même personne qui s’autodétruit par amour, ont tout ce qui fascine le cinéaste. Une relation fusionnelle, une psychologie complexe et surtout un destin tragique. Mais on retrouve aussi ici une ambiance que Cronenberg sait si bien saisir, une atmosphère froide et organique où la tension s’installe à mesure que les 2 personnages doivent se séparer pour vivre chacun de leur côté. Mais celui que l’on pensait le plus fort sera finalement celui qui aura le plus besoin de son frère, instillant une angoisse latente sur ce qu’il va faire pour le garder auprès de lui.

Faux Semblants, test bluray

Mais bien plus que la mise en scène clinique de Cronenberg qui sera jusqu’au-boutiste dans son passionnant discours sur la gémellité, c’est la performance de Jeremy Irons que l’on retient. L’acteur incarne les deux frères de manière magistrale, l’un plus assuré, l’autre plus effacé. Servi par des effets invisibles, Irons compose des jumeaux loin des clichés. Nous n’avons pas une bonne facette et une mauvaise mais des êtres qui cherchent leurs propres personnalités tout en conservant cette relation qu’ils construisent depuis leur conception. On imagine bien l’exercice difficile pour le comédien qui doit jouer ici sur des subtilités et y arrive parfaitement.

Faux Semblants, test bluray

Multi-récompensé à sa sortie, entre autre par le grand prix du festival d’Avoriaz, Faux Semblants met aussi mal à l’aise qu’il fascine et se révèle être l’un des films les plus intéressant de Cronenberg. Il est donc aujourd’hui disponible en HD avec une image correcte qui rend parfaitement justice à l’ambiance que souhaite instaurer le réalisateur.

Faux Semblants, test bluray
Mais il se compose aussi de bonus très intéressants car en plus d’une featurette making-of d’époque de 7 minutes et d’un reportage sur les effets spéciaux de 2 minutes, nous avons droit à un portrait d’une heure sur le réalisateur, retraçant sa carrière de Rage à Spider en passant évidemment par Dead Zone, Videodrome, la Mouche, Le Festin Nu ou encore Existenz. Enfin, un sujet sur la gémellité de 30 minutes nous permet de saisir toute la profondeur du film, passionnant pour qui voudra prolonger l’expérience.

Faux Semblants, test bluray


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fredp 9140 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines