Magazine Cinéma

“Tucker & Dale fightent le Mal” d’Eli Craig

Publié le 09 février 2012 par Boustoune

Finalement, il n’y a pas de grande différence entre une comédie et un film d’horreur…
Non, on ne dit pas ça pour charger certaines grosses productions franchouillardes ou américaines, prétendument comiques, qui sont tellement mauvaises qu’elles font peur (d’ailleurs, on ne citera pas de titres…).
On dit plutôt cela car il suffit d’un petit rien, un préjugé, un malentendu, un angle de vue différent, pour qu’une aimable comédie bascule l’horreur et le gore qui tache, et réciproquement, pour que le film d’horreur devienne franchement hilarant. Pour s’en convaincre, il n’y a qu’à voir Tucker & Dale fightent le Mal, première réalisation d’un jeune cinéaste prometteur nommé Eli Craig.

Petit bijou que cette variation autour des clichés du slasher et du survival rural où s’enchaînent des quiproquos aux conséquences funestes… et franchement hilarantes.

Tucker & Dale fightent le Mal - 7

Tout commence quand un groupe de lycéens crétins décide d’aller passer quelques jours de vacances à la campagne et de partir camper en pleine forêt. Ils ressemblent beaucoup à ces ados dépravés, consommateurs d’alcool et de drogues, que le brave Jason Vorhees aime à trucider à coups de machette, mais sans doute n’ont-ils pas vu les Vendredi 13 car cela ne semble pas les préoccuper outre mesure…
En revanche, ils ont vu Délivrance et Massacre à la tronçonneuse et savent que les péquenauds sont tous des tueurs psychopathes en puissance.
Du coup, quand la camionnette de Tucker et Dale passe à côté d’eux, ils ne sont pas franchement rassurés. Et encore moins quand ils retrouvent les deux hommes à la station-service, en train d’acheter des objets aussi sympathiques qu’une tronçonneuse ou une faux…

tucker et Dale fightent le mal - 4

Pourtant, Tucker et Dale sont deux bouseux totalement inoffensifs.
Ces deux copains viennent de s’offrir une maison de vacances perdue en pleine forêt et entendent bien la retaper un peu avant de se lancer dans des parties de pêche nocturnes sur le lac voisin.
Au cours d’une de celles-ci, ils s’approchent du campement des  lycéens, et voient une des jeunes filles du groupe, Allison, glisser d’un rocher et tomber à l’eau. Ils lui portent secours et, voyant qu’elle est inconsciente et qu’aucun de ses amis n’est présent aux alentours, décident de l’emmener jusqu’à leur cabane, afin qu’elle puisse se remettre de ses émotions dans un endroit un peu plus chaud…

Seulement voilà, une de ses camarades arrive juste à temps pour voir les deux bouseux charger le corps inerte d’Allison dans leur barque et s’éloigner. Elle en conclut que son amie a été enlevée.

tucker et Dale fightent le mal -3

Ce n’est que le premier quiproquo d’une longue série qui va amener les lycéens à croire que Tucker et Dale sont des tueurs psychopathes sadiques, et les deux amis à penser que ces jeunes gens sont membres d’une secte apocalyptique venue en forêt pour se suicider…
Mal interprété, le moindre comportement de l’une ou l’autre des deux parties crée un vent de panique et occasionne des morts spectaculaires…

Ah! Il faut voir le pauvre Tucker scier un tronc d’arbre à la tronçonneuse, tomber accidentellement sur un nid d’abeilles et, pris de panique, s’enfuir en hurlant, la tronçonneuse vrombissante à la main, en direction des jeunes gens terrifiés, tel le Leathearface du film de Tobe Hooper. Un grand moment…

tucker et Dale fightent le mal -2

On regrettera que le film perde un peu de sa force en toute fin de métrage, quand le cinéaste se croit obligé de confronter ses (anti)héros à un véritable psychopathe. Mais cela ne gâche en rien le plaisir global éprouvé à la vision de cette comédie horrifique qui fait méchamment travailler les zygomatiques.

Les amateurs de cinéma horrifique devraient se régaler des nombreuses références aux classiques du genre. Mais les non-initiés devraient aussi se bidonner devant le côté bête et méchant de la chose, totalement assumé et les déluges d’hémoglobine tellement outranciers qu’ils en deviennent drôles.
Seuls ceux qui ne supportent pas la vue d’une goutte de sang devraient prudemment s’abstenir, même si ici, les effets sanguinolents n’ont absolument pas pour but d’écoeurer le spectateur. Bien au contraire…

Tucker & Dale fightent le Mal - 5

Bref, on ne va pas se lancer ici dans une analyse cinématographique poussée ou dans un décryptage sociologique de l’oeuvre. Tucker & Dale  n’est pas un chef d’oeuvre du septième art et ne cherchait d’ailleurs pas à l’être.
C’est juste une très sympathique série B, aux moments de bravoures jubilatoires, qui a fait un tabac dans tous les festivals où il a été projeté. A votre tour de découvrir leurs irrésistibles aventures sur grand écran!

________________________________________________________________________________

Tucker & Dale fightent le Mal
Tucker & Dale fightent le Mal
Tucker & Dale vs Evil

Réalisateur : Eli Craig
Avec : Tyler Labine, Alan Tudyk, Katrina Bowden, Jesse Moss, Brandon Jay McLaren, Christie Laing, Chelan Simmons
Origine : Etats-Unis, Canada
Genre : A mourir de rire…
Durée : 1h28
Date de sortie France : 01/02/2012
Note pour ce film : ●●
contrepoint critique chez : Sens critique

________________________________________________________________________________


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Boustoune 2984 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines