Magazine Culture

Comme à la fin des contes de fées, Massimo Gramellini

Publié le 29 mai 2012 par Bouquinovore @bouquinovore

Comme à la fin des contes de fées, Massimo Gramellini
Auteur: Massimo Gramellini Titre Original:

L'ultima riga delle favole

Date de Parution : 07 juin 2012 Éditeur : Robert Laffont Nombre de pages : ?? Prix : 17€ 16,15€
Commandez: Comme à la fin des contes de fées
Résumé :« Ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants. » Mais que faut-il faire pour en arriver là ?
Tomàs n’a aucune confiance en lui, se croit sans talent et sans attraits. Pour cette raison, il fuit toute relation sentimentale trop personnelle – c’est sa stratégie de survie. Amoureux fou d’Ariane, il est donc très soulagé quand elle annule leur premier rendez-vous. Mais ce soir-là, alors qu’il se promène en bord de mer, il se retrouve catapulté dans un lieu inconnu. Comment est-il arrivé là ? Est-il mort ? Est-il dans le coma ? Dans cet étrange purgatoire – nommé « Les Thermes de l’âme » –, Tomàs comprend qu’il doit réussir plusieurs épreuves avant de retrouver le monde réel. Guidé par le personnel des thermes, comme la Vestale Noire, le Directeur ou le Réci-chanteur, il part à la conquête de son âme : « Si tu n’en tombes pas amoureux », lui enseigne t-on, « tu n’aimeras jamais vraiment. » Au cours de ce long voyage symbolique, Tomàs rencontre Morena, starlette maltraitée dans son enfance et qui passe son temps à réinventer sa vie. Naïve, généreuse et combative, elle devine qu’elle ne pourra s’en sortir qu’en partageant ses souffrances et ses espoirs avec ses compagnons. Ensemble, Tomàs et Morena affrontent les épreuves concoctées par les maîtres des thermes : l’aveu de la vérité, l’affrontement avec les souvenirs douloureux et les terreurs de l’enfance, le don de soi et la fraternité… En aidant Morena, Tomàs entre peu à peu en communication avec son moi intime, qu’il avait enfoui très loin en lui par peur de la souffrance. Au bout du voyage, ayant conquis l’estime de soi et appris à écouter les autres, Tomàs devrait marcher librement vers l’amour. Et peut-être est-ce en Ariane qu’il trouvera l’âme sœur, pour écrire la dernière ligne de son propre conte de fées. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bouquinovore 20707 partages Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazines