Magazine Cinéma

Critique Cinéma : Compliance

Publié le 11 septembre 2012 par Nivrae @nivrae

Critique Cinéma : Compliance

Compliance est le nouveau film de Craig Zobel (Turkey in the Straw, Great World of Sound) qui sortira en France le 26 septembre 2012.

Synopsis : Lors d’une journée particulièrement chargée, Sandra, gérante d’un fast-food d’une banlieue de l’Ohio reçoit l’appel d’un policier. Une de ses employées est accusée d’avoir volé un client. Le croyant sur parole, Sandra place Becky sous surveillance, entrant ainsi dans une situation qui va bientôt tous les dépasser.

Casting : Ann Dowd, Dreama Walker, Pat Healy, Bill Camp, James McCaffrey, Philip Ettinger

Public : Interdit aux moins de 12 ans

Critique Cinéma : Compliance

Tiré d’un fait réel, c’est une histoire choquante, alarmante, irréelle que l’on découvre à l’écran ! Le genre de fait divers qu’on lit dans les journaux et qui nous fait rire/halluciner sur le coup mais qui, une fois à l’écran, devient pesant.

Ce huis clos se déroule dans un fast-food. La manager est au téléphone avec un inspecteur de police. Il va lui demander d’intervenir dans son enquête et de lui venir en aide en arrêtant une de ses employées. Becky, la jeune fille concernée, va alors se retrouver accusée de vol alors qu’elle soutient son innocence.

On découvre trop vite ce qui se passe réellement dans l ‘histoire, alors que les personnages prennent 90% du film pour le découvrir… du coup on a l’impression de voir quelque chose d’irréel, de voir des idiots accomplir des conneries. On se dit que les américains sont absurdes, débiles. Je ne sais pas si c’est une erreur de jeu ou si c’est simplement qu’au cinéma ça donne un mauvais résultat par rapport à l’histoire vraie.

Critique Cinéma : Compliance

Si limage n’est pas dégueulasse, la Bo passable n’aide pas à donner envie de revoir le film. Le film essaye de créer un suspens alors qu’on a tout compris très vite, c’est idiot et maladroit.

Compliance, un sujet qui n’avait pas vraiment sa place au cinéma. On se rend plus vite compte que dans le livre que les gens sont idiots, que l’histoire est arrivée parce que les gens ont fermé les yeux face aux problèmes. A l’écrit c’est plus marquant, pas besoin d’en faire des tonnes et de l’adapter en fait.

Ma note : 3/10


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nivrae 3273 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines