Magazine Culture

Le Petit Questionnaire de Proust posé à Henri Loevenbruck

Publié le 15 septembre 2012 par Bouquinovore @bouquinovore

Le Petit Questionnaire de Proust posé à Henri Loevenbruck
Mais que peut bien être le questionnaire de Proust, beaucoup d’entre vous le savent, mais il est fort possible que d’autres l’ignorent, pour cette même raison, je me permettrais de faire un petit rappel avant de rentrer dans le vif du sujet.
Proust découvre ce test à la fin du XIXe siècle, alors qu'il est encore adolescent. Ce jeu anglais datant au moins des années 1860 était nommé Confessions. Celui-ci figure dans un album en anglais de sa camarade Antoinette, fille du futur président Félix Faure, dont le titre original est « An Album to Record Thoughts, Feelings, &c » (un album pour garder pensées, sentiments, etc.). À cette époque, ce genre de jeu est en vogue ; la mode en vient d’Angleterre : les questionnés peuvent y dévoiler leurs goûts et leurs aspirations.
Le Petit Questionnaire de Proust posé à Henri LoevenbruckHenri Loevenbruck est né en 1972 à Paris, dans le XIIe arrondissement. Ses parents, tous deux professeurs d’anglais et ayant vécu au Pays de Galles, lui transmettent dès son plus jeune âge leur amour pour la culture anglo-saxonne.
Après des études littéraires (khâgne au lycée Chaptal, puis littérature américaine et anglaise à la Sorbonne), assez peu enthousiasmé par la chose militaire, l’heure du service national venue, il fait une objection de conscience et passe 17 mois aux Editions Francophones d’Amnesty International.
Une fois son objection terminée, il part vivre près de Canterbury où il enseigne le Français dans un collège. De retour en France, il exerce divers métiers, de barman à web-designer en passant par professeur d’anglais, avant de se diriger vers le journalisme. Pigiste pour la radio (TSF) et la presse écrite (L’Express), il signe de nombreuses chroniques sur les littératures de l’imaginaire avant de créer sa propre revue (Science-Fiction magazine). Après être resté rédacteur-en-chef de ce journal pendant deux ans, il publie à 25 ans un premier polar futuriste aux éditions Baleine, sous le nom de Philippe Machine…
Après avoir publié deux trilogies de Fantasy aux éditions Bragelonne – lesquelles rencontrent un succès inédit pour un auteur français (La Moïra dépasse en France les 300 000 exemplaires, toutes éditions confondues, et les droits sont vendus dans 13 pays) – Henri Lœvenbruck se lance dans le thriller.
Il publie en 2003 Le Testament des siècles aux éditions Flammarion. Ce polar ésotérique, publié en France avant la vague du Da Vinci Code, rencontre à son tour un vif succès, y compris à l'étranger (droits vendus dans 9 pays et adapté en bande-dessinée dans 2 pays). En 2007, après un vol plané fulgurant sur une Ducati 944, il publie un second thriller intitulé Le syndrome Copernic. À nouveau, le succès est au rendez-vous et les droits sont achetés dans 9 pays.
En 2008, l’auteur, qualifié de « nouveau maître du thriller français » par le Nouvel Observateur, publie son troisième thriller aux éditions Flammarion, Le Rasoir d'Ockham, première enquête du personnage Ari Mackenzie.
En 2010 sort Les cathédrales du vide, second volet des aventures de Ari Mackenzie.
Son nouveau roman, L'apothicaire, sort aux éditions Flammarion en octobre 2011.
Aujourd’hui, Henri Lœvenbruck partage son temps entre ses romans et la musique. Quand son emploi du temps le lui permet, il assouvie ses deux autres passions : les sports mécaniques et la collection de montres cassées…
Henri Loevenbruck est membre de la Ligue de l'imaginaire, dont il est l'un des membres fondateurs.
Quel est votre principal trait de caractère ? Passionné
La qualité que vous préférez chez un homme ? La tolérance    La qualité que vous préférez chez une femme ? L'humour
Ce que vous appréciez le plus chez vos amis ? L'absence de jugement
Quel est votre rêve de bonheur ? Il est secret.
Quel serait votre plus grand malheur ? Il est secret aussi.    Ce que vous voudriez être ? Le même, il y a quinze ans.
Le pays où vous désireriez vivre ? Je suis heureux en France, mais l'Angleterre me manque parfois.
Vos auteurs favoris ? Gary et Eco
Vos héros de romans favoris ? Momo dans La vie devant soi
Vos héros dans la vie réelle ? Louise Michel
Le don de la nature que vous voudriez avoir ? L'absence de sommeil
Quelles sont les fautes qui vous inspirent le plus d’indulgence Le mensonge
Quelle est votre devise ? Toujours debout
Après ce petit questionnaire de Proust, quelques questions sur votre actualité pour conclure : Quels sont vos projets actuels ? Un film, le nouveau Mackenzie, et la saison 2 de Sérum
Que peut-on vous souhaiter? D'avoir plus de temps
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bouquinovore 20707 partages Voir son blog

Magazines