Magazine Culture

Vous êtes vieux, chômeur et provincial? Le fondateur des éditions Intervalles veut entendre parler de vous!

Par Lise Marie Jaillant

Editeur decouvreur de talentsArmand de Saint Sauveur, le fondateur des éditions Intervalles, répond à mon billet sur le concours We Love Words.

1. Sur le fait que les membres du jury sont des auteurs publiés chez Intervalles:

“Si j’ai souhaité, pour ce concours en particulier, m’entourer d’auteurs publiés par mes soins, c’est avant tout pour le plaisir de débattre des textes soumis à notre jugement. C’est aussi, et surtout, pour garantir une certaine cohérence par rapport à la ligne éditoriale de cette maison, une cohérence qui ne tienne pas de mon seul bon vouloir mais qui provienne d’un réel débat entre des créateurs d’univers dont je me sens proche. Je suis persuadé que la légitimité du texte couronné en sortira renforcée. C’est d’une part un gage de succès supplémentaire pour le travail sélectionné et d’autre part une marque de respect pour les participants d’un tel concours, ainsi qu’une garantie pour les futurs interlocuteurs (journalistes, représentants, libraires, lecteurs) qu’il faudra convaincre de l’intérêt dudit texte.”

Ligne éditoriale: mon oeil! Parlons plutôt de copinage éhonté. Les fameux journalistes qu’ils faudra convaincre de parler du livre gagnant sont déjà dans le jury: pratique!

2. Sur la découverte de talents:

“Si j’ai découvert le talent de Philippe Coussin-Grudzinski à travers son blog hébergé par les Inrocks et l’ai contacté à l’époque, c’est parce qu’une des facettes du métier d’éditeur consiste précisément à guetter, un peu partout, l’éclosion de nouveaux talents. En un mot, à être ouvert.”

Blabla. La plupart des wannabes qui ont ouvert un blog vous le diront: aucun éditeur ne vous contactera pour offrir une publication. Ce mythe germanopratin de l’éditeur en quête de nouveaux talents est tout simplement ridicule. Un éditeur ne découvre que ceux qui ont déjà été découverts (par un auteur publié, par un ami journaliste, etc.)

Bref, Armand de Saint Sauveur veut vous faire croire que si vous êtes vieux, chômeur et provincial, vous avez une chance de publier votre roman chez Intervalles. Je me marre!

Lire la réponse complète d’Armand de Saint Sauveur ICI:  Téléchargement Droit de Reponse


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines