Magazine Cinéma

Critique Cinéma : Sinister

Publié le 30 octobre 2012 par Nivrae @nivrae
Critique Cinéma : Sinister

Sinister – dans votre salle le 07 novembre 2012

Sinister est un film d’horreur / suspense qui va vous mettre les nerfs sous tension de nombreuses fois et vous faire sursauter encore plus souvent. Réalisé par Scott Derrickson (Le jour où la terre s’arrêta, L’exorcisme d’Emily Rose, Hellraiser 5 inferno) qui est aussi co-scénariste du film avec Christopher Robert Cargill.  Le film sortira en salle en France le 07 novembre 2012, il est interdit aux moins de douze ans. Nerfs fragiles, s’abstenir !

Synopsis : Ellison est un écrivain de romans policiers qui a connu son heure de gloire il y a dix ans avec un livre qui a rouvert une affaire et a fait arrêter le tueur que la police n’avait pas su trouver. Depuis il a écrit plusieurs autres livres moins inspirés et si on en croit le début du film, un des livres a même créé la confusion et rendu sa liberté à un coupable. Ellison a un besoin viscéral de revivre la gloire, de se refaire financièrement, d’écrire un roman star. Et pour ça il achète une maison au passé trouble. Une maison bradée car la famille qui y vivait s’est pendue dans le jardin. Toute la famille sauf une petite fille disparue depuis. Ellison ne dit rien à sa femme et ses deux enfants, il veut son livre, il veut son histoire. Tout ceci va le dépasser et les évènements qui vont fondre sur eux dépasseront tout ce qu’il pouvait craindre et bien plus encore.

Casting : Ethan Hawke (Ellison), Fred Thompson (Shérif), James Ransone (Adjoint au shérif), Clare Foley (Ashley), Tavis Smiley (Anchor), Vincent D’Onofrio (Prof. Jonas), Rachel Konstantin (Mme Stevenson).

Soyons clairs, la mécanique du film est simple, du suspens qui amène à un gros BWAA-AAARRRRH et du surnaturel. On le sait, la bande annonce ne nous ment pas, les films précédents listés sur l’affiche non plus. Une fois ces deux détails en tête on a affaire à un bon film dans le genre, dont on ressort avec le coeur qui bat et les mains moites. Rien ne nous sera épargné jusqu’au plan final mais malgré ça le film n’est pas totalement prévisible et carrément appétissant pour qui aime cette catégorie de film.

Toute la partie recherche d’information, visionnage des films de tueries d’un serial killer retrouvés au grenier, discussion avec le policier … reste du déjà vu mais c’est traité plus que bien et on se plonge donc corps et nerfs dans l’histoire. Le rythme sait se faire lent quand il le faut puis accélère au même rythme que votre coeur lors des instants forts. Je ne vais pas vous raconter tous les détails de l’histoire au risque de vous spolier mais cette maison sera le lieu de bien des sursauts.

Critique Cinéma : Sinister

Ethan Hawke (Ellison) choqué par les films trouvés au grenier..

Au niveau de la réalisation rien de révolutionnaire mais tout est fait avec classe. Tout ce qui se voit à l’écran est vraiment bien fait et jamais ridicule. La photo, la musique, le montage, les vieilles pellicules au format super 8, tout est bon et la BO glaçante. L’interdiction aux moins de douze ans est compréhensible mais pour ceux qui ont le cauchemar facile il serait sans doute indiqué d’attendre plus longtemps voire même de ne pas le voir si vous avez déjà peur de déambuler lumière éteinte chez vous la nuit…

Ce sera les mains moites que je sortirai de la salle pour papoter de l’histoire avec mes amis ! C’est avec plaisir que l’on  confrontera quelques ficelles que nous étions les seuls à avoir vu ou que l’on a interprété différemment.  Je me suis fait mener un peu en bateau par le scénario jusqu’à intégrer de façon définitive que le surnaturel aurait sa place dans la logique du film et à partir de là c’était tout tracé. Un bon moment de suspens qui dure 1h50mn, c’est pas tous les jours que ça marche et là c’est le cas !

Ma note : 7/10 Sinister n’est peut être pas le film de la décennie dans son genre mais c’est un très bon film et il ravira les amateurs du genre avec un scénario bien au dessus de la moyenne, des personnages vraiment bien écrits et un Ethan Hawke qui remplit très bien son rôle en écrivain tourmenté. Si je n’ai pas sursauté, mon coeur a tout de même eu droit à son tour de grand huit et si vous aimez retenir votre souffle pendant les longues scènes de suspens vous ne serez pas déçus.

Ça vaut le coup de voir la bande annonce, pour voir si ce genre de film peut vous intéresser. Par contre, suivez mon conseil : dès que vous vous dites « OK,  j’irai bien le voir en salle », coupez de suite la bande annonce car elle en montre beaucoup, beaucoup, beaucoup trop comme c’est désormais  la coutume depuis bien trop d’années.

Bande annonce en Français :

Bande annonce en Anglais :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nivrae 3273 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines