Magazine Cuisine

Le fait maison dans les restaurants : ça existe encore ?

Par Nestoufy @Nestoufy
Personnellement, je ne suis pas une grande adepte des restaurants. Je trouve que si l'on sait relativement bien cuisiner, on n'est jamais mieux servi que par soi-même ;). Alors certes, cuisiner demande du temps, de la préparation, et on se dit que si l'on va au restaurant de temps en temps, c'est aussi pour éviter tout cela et se reposer. Oui, sauf que moi je suis souvent déçue de ce que je trouve dans mon assiette ou sur la carte : des produits qui ne sont pas de saison, venus de loin, de basse qualité, et j'en passe.
Et puis, de plus en plus, les reportages affluent sur la qualité - ou plutôt la non qualité - de ce que l'on nous sert au restaurant, sur le manque d'hygiène dans les cuisines, etc.
C'est pourquoi, si avant je n'allais déjà pas beaucoup au restaurant, aujourd'hui je suis vraiment dégoutée et n'y vais pratiquement plus.
Le documentaire diffusé dimanche sur France 5, intitulé « Restauration française, un pavé dans l'assiette », enfonce un peu plus le couteau dans la plaie, si je puis dire.
En effet, on (re)découvre que 7 restaurants sur 10 en France utilisent des produits industriels, tout prêts, qu'il suffit juste de passer au four à micro-ondes, et d'y ajouter un brin d'herbe aromatique ou un grain de poivre pour vous faire passer ça pour du fait maison. Ainsi vous pouvez très bien commander une souris d'agneau, un fondant au chocolat ou des lasagnes sortants tout droit d'un sachet sous-vide ou d'une barquette. Exit les produits frais, de saison, et place aux produits surgelés/congelés, lyophilisés, aux jus en poudre, au jaune d’œuf en brique comme le lait, etc.
Les industriels, aidés parfois de grands chefs, voire même de meilleurs ouvriers de France, proposent ainsi aux restaurateurs des plats « au visuel fait maison ».
Alors, le problème n'est pas tant que les restaurants ne nous proposent pas de la cuisine faite maison, c'est-à-dire dans leurs restaurants, par leurs chefs, mais bien plus que le consommateur n'est est absolument pas informé !
Pire encore, à la question « Ce plat est-il fait maison ? », on vous répond sans aucune gêne par l'affirmative la plupart du temps, alors que c'est bien souvent faux... Quand ils ne vont pas encore plus loin en marquant sur leur carte « fait maison » pour quelque chose qui ne l'est pas, car légalement ils en ont le droit...
Donc non seulement les restaurants manquent de transparence, mais aussi d'honnêteté. Pas tous bien sûr, et heureusement, mais une partie quand même.
En outre, d'autres aspects sont à considérer : le respect de l'environnement et la santé.
En effet, d'une part, il y a un manque d'écologisme : nombre de produits industriels tout prêts sont emballés individuellement. Les morceaux de poisson, par exemple, sont coupés à la bonne taille/au bon poids et sont emballés sous-vide chacun séparément, pour être livrés aux restaurateurs. Cela fait donc, à mon avis, plus de déchets plastiques que si les poissons étaient achetés entiers puis coupés en morceaux.
D'autre part, il y a un risque pour la santé des intolérants/allergiques à certains produits : en commandant une souris d'agneau, on ne pense pas qu'il peut y avoir des arômes à base de blé ou de lait par exemple, ce qui peut donc s'avérer dangereux pour les personnes ne devant pas en consommer.
Bref, je ne sais pas vous, mais je pense qu'un établissement portant le nom de restaurant se doit de CUI-SI-NER, réellement. Il ne s'agit pas d'ouvrir des sachets et d'en mettre le contenu dans des assiettes ; il ne s'agit pas non plus de faire de la « cuisine d'assemblage », d'assembler simplement plusieurs produits tout prêts. Moi si je vais au restaurant, c'est dans l'intention de me faire plaisir et de déguster quelque chose de préparé, mijoté, remué, assaisonné avec amour et passion du métier. Je n'y vais pas pour manger une boîte ou du surgelé, chose que je peux très bien manger chez moi et à moindre coût.
En tout cas, la moindre des choses, c'est d'être honnête envers le client : le restaurateur devrait afficher clairement si c'est de l'industriel ou du fait maison qu'il propose dans son établissement. Ainsi, le consommateur y vient en toute connaissance de cause. Je ne dis pas que les plats non cuisinés dans le restaurant ne sont pas bons (gustativement parlant) - d'après le reportage ça pourrait même être aussi bon que du fait maison parfois (du moins pour un palais peu aguerri je pense, pour quelqu'un qui ne s'y connaît pas plus que ça) - mais je dis juste que le consommateur doit être au courant.
Pour finir, une petite astuce qui a été indiquée dans le documentaire et que je connais depuis longtemps : méfiez-vous des cartes trop longues (et proposant des produits hors saison). Il est impossible que le cuisinier puisse lui-même réaliser tous les plats proposés. Il vaut donc mieux aller vers un restaurant proposant une carte courte, avec peut-être (trop) peu de choix à votre goût, mais il y aura plus de chance pour que ce soit du fait maison.
Et vous, vous en pensez quoi ?
Vous pouvez encore voir l'émission en replay ici. Elle dure moins d'une heure, n'est pas soporifique (!), est claire et concise.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Restaurants

    Restaurants

    NoLita par Patrick Faus : cuisine banale : cuisine d’un bon niveau : cuisine intéressante et gourmande : cuisine de haut niveau… à tous les niveaux : cuisine... Lire la suite

    Par  Gourmets&co
    CUISINE, RECETTES
  • Restaurants

    Restaurants

    Le Pichet par Patrick Faus : cuisine banale : cuisine d’un bon niveau : cuisine intéressante et gourmande : cuisine de haut niveau… à tous les niveaux :... Lire la suite

    Par  Gourmets&co
    CUISINE, RECETTES
  • Restaurants

    Restaurants

    Maxan par Patrick Faus : cuisine banale : cuisine d’un bon niveau : cuisine intéressante et gourmande : cuisine de haut niveau… à tous les niveaux : cuisine... Lire la suite

    Par  Gourmets&co
    CUISINE, RECETTES
  • Gâteau au chocolat light et délicieux (si si ça existe)

    Gâteau chocolat light délicieux existe)

    J'ai testé récemment une superbe recette de gâteau au chocolat light, sans beurre, avec juste du fromage blanc 0%. Elle est aussi très facile et très rapide à... Lire la suite

    Par  Nada
    CUISINE, RECETTES
  • Restaurants

    Restaurants

    Quand vous saurez qu’en gascon « pincher » signifie attraper rapidement en pinçant, voire chiper dans l’assiette de son voisin, vous aurez tout compris de la... Lire la suite

    Par  Gourmets&co
    CUISINE, RECETTES
  • Restaurants

    Restaurants

    Le Court-Bouillon par Patrick Faus Le Court-BouillonQui sait encore aujourd’hui ce qu’est un court-bouillon ? Avant tout, c’est un bouillon destiné à cuire le... Lire la suite

    Par  Gourmets&co
    CUISINE, RECETTES
  • Restaurants

    Restaurants

    Les 110 de Taillevent par Patrick Faus Questions à Emile CotteLe nom est bizarre et limite incompréhensible. 110 quoi ? Plats ? Couverts ? Fourchettes ? Couteau... Lire la suite

    Par  Gourmets&co
    CUISINE, RECETTES

A propos de l’auteur


Nestoufy 2621 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines