Magazine Culture

A quoi sert la Villa Médicis?

Par Lise Marie Jaillant

A quoi sert la Villa Médicis? " Luttons contre le travers si français qui consiste à créer ou maintenir des résidences d'artistes dans des villes au patrimoine formidable, mais où ne bat pas toujours assez le coeur de la vie : à entretenir une résidence d'artistes [...] à Rome plutôt qu'à Barcelone, à créer une villa Kujoyama à Kyoto plutôt qu'à Tokyo", affirme Adrien Gouteyron, sénateur UMP (Le Monde, 03/04, article complet à lire ICI)

Je suis entièrement d'accord: à quoi sert de financer des Villa Médicis aujourd'hui ? Les critères de sélection impliquent des candidats uniquement français ou francophones: or l'art d'aujourd'hui naît de l'échange des cultures.

Vous croyez vraiment que vivre quelques mois à Rome dans un milieu fermé et 100% Français enrichit la création?

L'intérêt de vivre à l'étranger, c'est de se plonger dans un mode de vie différent, parfois hostile. C'est rencontrer d'autres "immigrés", qui partagent la même expérience de déracinement.

Le fait de vivre à Londres depuis 4 ans m'a certainement apporté beaucoup au niveau créatif. Mais c'est précisément parce que je ne passe pas ma vie à South Kensington, le ghetto français.

Adrien Gouteyron a donc raison de préférer des résidences dans des villes-monde comme Barcelone plutôt qu'à Rome.

Et tant qu'à faire, autant ouvrir ces résidences aux citoyens européens, plutôt qu'aux seuls Français.

Sans oublier l'essentiel: rendre les règles d'admissions plus transparentes et méritocratiques.

(Pour un aperçu du copinage qui ronge les jurys d'admission, voir les commentaires de cette note).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines