Magazine Internet

Etude sur la e-réputation des grandes marques

Publié le 12 mars 2013 par Karalyslaurencelubrano
Une étude TNS Sofres pour le Top Com Corporate Business 2013 a été réalisée en janvier 2013 auprès de 1000 internautes pour mesurer leurs propos sur les réseaux sociaux sur 26 grandes marques entreprises. Qu’il s’agisse de comparer les paroles tenues dans la vie réelle par rapport à ceux sur internet, pour en dire du bien ou du mal, pourquoi, comment. Les grandes marques étant aussi bien L’Oréal, que la SNCF, Auchan, Free, SFR, Renault etc…   87 % des Français ont parlé d’au moins une des 26 marques ces derniers mois, pour en dire soit du bien soit du mal. En moyenne 1 Français sur 5 a vanté ou critiqué chaque marque. Ce phénomène est un accélérateur de réputation, de ventes et de crédibilité.   Les Français parlent trois fois plus des marques à leur entourage que sur Internet. Ce qui me semble normal encore ! Heureusement que les conversations avec les vrais gens, donc l’entourage, priment encore sur la solitude face à son ordinateur, même si potentiellement derrière les réseaux sociaux se cachent des millions de personnes.   Dans les deux cas, ce sont les mêmes choses qui sont dites, les mêmes sujets, les mêmes marques. La question est de savoir quel moyen est le reflet de l’autre. Est-ce le bouche oreille qui se reflète sur les médias sociaux ? ou bien l’inverse, on discute sur internet et ensuite on débriefe à la maison ?  

Etude sur la e-réputation des grandes marques

Oui c'est accrocheur !

  18 millions de Français ont pris position ces derniers mois sur Leclerc, Orange et Free (37 %). Ils sont 23 % à avoir parlé en bien ou en mal d’EDF et 22 % de La Banque Postale.   La qualité des produits ou services est le premier thème abordé, suivi du prix. En 5ème position, arrive le premier thème qui agace à savoir la fiabilité des paroles/promesses. Il est vrai que ces grandes entreprises ont des activités qui nous intéressent dans notre quotidien : consommation, transport, télécoms… De ce fait, nous sommes amenés à échanger souvent sur elles et pour aborder l’aspect bon plan, le rapport qualité/prix. Cela fait partie de nos préoccupations quotidiennes.   18 entreprises ont fait l’objet de propos plus positifs que négatifs, 4 entreprises ont eu davantage de propos négatifs à leur encontre et 4 entreprises ont eu autant de positifs que de négatifs. Donc globalement, le buzz est plutôt favorable. L’entreprise dont on dit le plus de bien est Leclerc, suivie de loin par Carrefour, Free, Danone. Ce qui veut dire que dans l’ensemble, les internautes sont satisfaits de ces entreprises.   En moyenne des 26 marques, 10 % des Français ont parlé de la qualité des produits et 9 % du prix. Tandis que seulement 3 % ont parlé des engagements humanitaires ou des performances économiques, 2 % l’impact sur l’emploi ou l’environnement, 1% de la gouvernance, du traitement des salariés, ou de la contribution à la vie locale. Là aussi, ces chiffres montrent que c’est l’aspect pratico-pratique qualité/prix qui prime avant l’aspect RSE de ces entreprises.   2 millions de Français ont loué l’implication de Leclerc et de La Poste dans la vie locale tandis que 2 millions de Français ont critiqué l’impact de Total sur l’environnement.   Bilan, la e-réputation de ces grandes marques serait donc positive. Elles n’ont donc pas de soucis à se faire.     A lire également L'avis des internautes est primordial pour une entreprise Les 10 arnaques de la e-réputation Réseaux sociaux et e-réputation : pourquoi quand on est entrepreneur  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Karalyslaurencelubrano 326 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines