Magazine

La claque au claquos : l’intelligence alimentaire

Publié le 15 avril 2008 par Jeromebondu
La claque au claquos : l’intelligence alimentaire   La "guerre du camembert" fait rage. Après plusieurs émissions télévisés diffusées à heure de grande écoute, après de multiples articles, … plus personne ne peut ignorer le conflit qui oppose partisans et adversaires du lait cru.   Dernier épisode en date, l'incrimination d'un lot de camemberts d’une fromagerie artisanale par son puissant concurrent, le groupe Lactalis, qui affirme y avoir décelé des "bactéries pathogènes".   Dans un précédent billet, je m’insurgeait sur le manque de protection d’appellations françaises (depuis le Laguiole, en passant par les escargots de Bourgogne, jusqu’au camembert*, …). Les noms qui sont symboliques de ce qui fait la France sont un patrimoine à protéger. Ils ont d’ores et déjà de la valeur, et en auront encore plus dans les années à venir.   S’il paraît intelligent de produire largement du fromage aux goût internationaux, pour l’exportation, et pour le plus grand bien de notre balance commerciale, il faut aussi que le consommateur éduqué puisse acheter des produits de qualité, avec une étiquette qui reflète précisément le contenu.   Cette crise aurait du bon si elle nous permettait de renforcer (protéger) notre patrimoine culinaire. De « l’intelligence alimentaire » en quelques sorte, à l’image de « l’intelligence économique ».   Jérôme Bondu   * En effet seule l’appellation « Camembert de Normandie » est protégée. N’importe qui peut fabriquer n’importe où un claquos quelconque et l’appeler fièrement Camembert.  Crédit image : www.fromages.org

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeromebondu 535 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte