Magazine Asie

Interview de Bruno, fondateur de Rues d’Asie

Publié le 01 mai 2013 par Silhouette @Laterresurson31

Vous êtes prêts à embarquer pour un voyage hors des sentiers battus ?… Alors suivez-moi à la rencontre de Bruno, l’un des fondateurs de l’agence Rues d’Asie !

Bruno, Rues d'Asie au Vietnam

Bonjour Bruno, peux-tu nous expliquer comment est née votre agence Rues d’Asie ?

Bonjour Nathalie, nous avons créé Rues d’Asie avec 2 amis, Ngoc qui est vietnamienne et Nicolas son mari qui est français.
Nicolas et moi, nous nous sommes rencontrés lorsque que nous travaillions au sein d’une autre agence de voyage au Vietnam, et nous avons eu simplement envie de monter la nôtre pour travailler à notre façon et façonner nos voyages exactement comme nous les aimons.

Enfants au Vietnam par Rues d'Asie

Qu’est-ce qui différencie Rues d’Asie d’une agence de voyages classique ?

Aujourd’hui je pense, en tout cas j’espère, qu’il n’y a plus vraiment d’agences de voyage classiques. Chaque voyageur a sa propre façon de voyager avec ses propres envies et contraintes et je pense qu’il est plutôt sain d’avoir plusieurs types d’acteurs du voyage pour y répondre.

De notre côté, nous avons l’habitude de dire que nous sommes « un petit producteur de voyages solidaires ». Petit, car nous souhaitons rester à taille humaine (nous sommes une dizaine de personnes), producteur,  car en étant sur le terrain nous concevons directement tous les voyages que nous organisons, et solidaire, car nous essayons au maximum de respecter les équilibres environnementaux et culturels des territoires visités.

Voyage en moto au Vietnam par Rues d'Asie

Est-il encore possible de faire un voyage au Vietnam hors des sentiers battus ?

C’est vrai que le Vietnam est très touristique, maintenant il est encore possible de voyager hors des sentiers battus, pour cela il suffit de s’en donner les moyens.
D’abord, il faut savoir prendre le temps. Par exemple, au lieu de se rendre sur 2 jours à Sapa qui ressemble parfois à une mise en scène touristique, on peut privilégier des excursions plus longues dans des régions moins visitées (Ha Giang, Cao Bang etc.).

Ile de Phu Quoc au Vietnam par Rues d'Asie

Ensuite, il faut aller en profondeur dans les territoires visités et ne pas s’arrêter aux seules escales touristiques. Pour cela, l’idéal est alors d’avoir un transport privé, une voiture ou une moto. La moto étant sans doute le meilleur moyen de parcourir le pays. En effet, on se déplace au rythme de la vie locale, ici tout se fait à moto et d’autre part on peut s’arrêter où l’on veut. On peut facilement emprunter un chemin inconnu pour découvrir de nouveaux endroits, chemin qu’on n’aurait pas pris en voyageant au sein d’un gros groupe organisé.

Enfin, si on à la chance d’être accompagné d’un guide local, alors il saura nous montrer les choses vraiment authentiques de son pays, et puis surtout, en étant interprète, il nous permet d’être en prise directe avec la population locale.

Voyage en moto au Vietnam par Rues d'Asie

Comment concevez-vous vos voyages ?

Nous faisons avant tout des voyages au Vietnam sur-mesure. C’est à dire que les voyageurs nous contactent et ensuite nous avons beaucoup d’échanges avec eux pour concevoir ensemble le voyage au Vietnam qui leur convient parfaitement. Bref, nous ne vendons pas de voyages sur catalogue et nous prenons au contraire le temps de concocter à chaque fois des voyages différents.

Iles Cham au Vietnam par Rues d'Asie

En quoi les voyages conçus par Rues d’Asie sont-ils solidaires ?

Dans un premier temps, nous aidons des associations sur place en leur distribuant une part du prix du voyage. Cette contribution est automatique et elle est appliquée sur tous les voyages.
Et dans un second temps, nous aidons directement certaines familles à améliorer leur habitat (sans le révolutionner) pour accueillir des voyageurs. C’est alors une source directe de revenus qui valorise leur travail et leurs coutumes.

Région de Bac Ha au Vietnam

Ce qui compte pour nous, c’est que ces engagements ne soient pas galvaudés. Ils doivent s’inscrire dans une politique active pour des voyages intelligents et responsables et trouver un écho dans des actions concrètes et tangibles.

Chez les Lo-Lo noirs par Rues d'Asie

Un voyage en petit groupe hors tourisme de masse coûte-t-il forcément plus cher ?

Pas forcément.
Concrètement, il est certain que si on voyage tout seul ou bien à 2, un voyage sera certainement plus cher que pour un voyage en groupe.

Repas chez l'habitant au Vietnam par Rues d'Asie

Mais dès lors qu’on peut constituer un petit groupe, une famille ou bien encore un groupe de 6 amis, alors on peut amortir certains frais fixes (guide et transports) sur chaque voyageur et le prix devient vite très intéressant.
Ensuite, en voyageant avec agence locale comme Rues d’Asie, on voyage en direct sans aucun intermédiaire. Du coup, les prix sont souvent bien plus intéressants que si on passe par des tours opérateurs français.

Fillette au Vietnam par Rues d'Asie

Merci beaucoup à toi Bruno pour cet échange en toute transparence sur ton agence de voyages. Et bravo aussi pour la défense de vraies valeurs à l’heure où le tourisme de masse pèse toujours plus lourd dans la balance…

Alors, amis lecteurs, tentés par un voyage au Vietnam hors des sentiers battus ?

Que pensez-vous des valeurs défendues par l’agence Rues d’asie en faveur d’un tourisme équitable ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Silhouette 4791 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte