Magazine Culture

Nous en sommes là, par Matthieu Baumier

Par Juan Asensio @JAsensio

Cet article de Matthieu Baumier, que je reproduis avec son autorisation, a paru dans la Revue des deux Mondes dirigée par Michel Crépu.
«J’essaierai donc de parler de la guerre sainte»
René Daumal.

Lorsque l’on regarde l’histoire des lettres, en France, du moins celle des deux derniers siècles, il est d’usage de déterminer des phénomènes de génération, de «relève», comme si un groupe caractérisé par sa jeunesse succédait à un autre groupe devenu vieux, ou ayant atteint l’âge de passer le témoin. Cela a-t-il un sens ? Je ne le crois pas. Le concept de «relève» me paraît appartenir au fantasme, à cette bonne vieille habitude des étiquettes ou de la volonté de classification, volonté réductrice qui permet sans aucun doute de ranger des écrivains dans des cases à peu près claires, à l’échelle des manuels scolaires ou des «histoires de la littérature française pour les nuls», mais dont la pertinence est pour le moins discutable. Ce pourrait être une façon simple, une sorte de paravent factice permettant au critique de déterminer qui sont les Bernanos ou les Nimier d’aujourd’hui, entourloupe autorisant à avancer discrètement des noms et à les affubler de doux qualificatifs, «grand écrivain» et autres. Que resterait-il d’un…

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Juan Asensio 35489 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines