Magazine Culture

SPiRitus s'entretient avec Jean-Claude Morisod et Eddie Breuil

Par Spiritus
SPiRitus S'entRetient avec

Jean-Claude Morisod
SPiRitus : Vous souvenez-vous de votre première rencontre de lecteur avec la poésie de Saint-Pol-Roux ? Quel était le titre de l'oeuvre, du poème, etc. ? Connaissiez-vous déjà, avant cette première lecture, son nom, son histoire, sa légende ? Si oui, comment ?
J.-C. Morisod : Oh, j'imagine un titre d'oeuvre en typographie à l'encre très noire d'une police bien chaleureuse sur un cahier à couverture blanche de Rougerie. Vous ne le voyez pas, mais mon regard se perd dans la recherche des souvenirs.
SPiR. : Qu'avez-vous éprouvé au cours de cette lecture ?
J.-C. Morisod : Je n'en ai rien lu ; mais le destin vous a mis sur ma route ; et au prochain hasard d'une bouquinerie je lirai quelques lignes de SPR en pensant à votre questionnaire, et si elles me plaisent ou si le livre me plaît pour une raison ou une autre, je l'emporterai pour le parcourir et, qui sait, le lire.
SPiR. : Quelle première oeuvre conseilleriez-vous à un jeune homme ou à une jeune fille qui voudrait découvrir Saint-Pol-Roux ?
J.-C. Morisod : Et vous que me conseilleriez-vous, sachant que je lis Gourmont ?
SPiR. : Sans hésitation, La Randonnée et Vendanges. Pouvez-vous nous raconter une anecdote personnelle, de lecture, de recherche, de chine, ou autre, où Saint-Pol-Roux joue un rôle important ?
J.-C. Morisod : Vous la connaissez.
SPiR. : Comment expliquez-vous le relatif silence qui entoure son oeuvre ?
J.-C. Morisod : Tenez, j'ai connu Gourmont par le Joujou, et puis de fil en aiguille le reste suit.
SPiR. : Pour finir, à quelle question sur le poète ou son oeuvre, non posée ici, auriez-vous aimé répondre ? Répondez-y.
J.-C. Morisod : Je ne connais pas cette oeuvre parce que je n'ai jamais eu l'occasion d'y entrer. Mais il me semble que Jacques Bussy m'y aurait servi de guide. C'est une intuition et un très vague souvenir. Connaissez-vous l'oeuvre de Jacques Bussy ?
***
SPiRitus s'entretient avec

Eddie Breuil
[Achève une thèse sur la poésie à l'époque de dada]
SPiRitus : Vous souvenez-vous de votre première rencontre de lecteur avec la poésie de Saint-Pol-Roux ? Quel était le titre de l'oeuvre, du poème, etc. ? Connaissiez-vous déjà, avant cette première lecture, son nom, son histoire, sa légende ? Si oui, comment ?
Eddie Breuil : Ce n'est, pour le moment, qu'à travers André Breton (dédicace de Clair de Terre et les lettres) et Mickaël Lugan que j'en ai eu connaissance.
SPiR. : Qu'avez-vous éprouvé au cours de cette lecture ?
Eddie Breuil : A la lecture de la dédicace de Breton, j'ai éprouvé le sentiment que Saint-Pol-Roux devait être quelqu'un.
SPiR. : A ce jour, qu'avez-vous lu de son oeuvre ? Quels sont les titres qui figurent dans votre bibliothèque personnelle ? Dans quelle édition, etc. ?
Eddie Breuil : Pour l'instant, absolument rien, malheureusement.
SPiR. : Pensez-vous que son oeuvre a pu influencer certains des mouvements du XXe siècle poétique ? Lesquels ? Dans quelle mesure ?
Eddie Breuil : Le Surréalisme (pour une raison que vous expliqueriez bien mieux que moi).
SPiR. : Comment expliquez-vous le relatif silence qui entoure actuellement son oeuvre ?
Eddie Breuil : C'est tristement l'histoire littéraire, qui n'est pas faite par les auteurs, mais par les lecteurs. Postérieurement, ce n'est pas la postérité, mais tel ou tel lecteur qui décide de ressusciter un auteur, ou de le laisser. Il n'y a pas de réhabilitation, ou de nettoyage, il n'y a que le marchandage fait par le lecteur ou le passionné. Vous pourriez donc être le ressusciteur de Saint-Pol-Roux. Le silence s'explique peut-être aussi à cause du côté sans doute spirituel de l'oeuvre : ce n'est pas une thématique qui attire aujourd'hui (encore une fois, malheureusement).
SPiR. : Faites le "portrait chinois" du Magnifique. S'il était... il serait...
Eddie Breuil : 1. un animal : un lynx. - 7. une couleur : vert. - 10. une heure du jour : 23 h.
SPiR. : Pour finir, à quelle question sur le poète ou son oeuvre, non posée ici, auriez-vous aimé répondre ? Répondez-y.
Eddie Breuil : A une autre question sur le silence autour de son oeuvre.
***
Nota : Si vous désirez répondre au questionnaire, il vous suffit de suivre la procédure indiquée au bas du premier entretien

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Spiritus 452 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines