Magazine Culture

Cronaca di un disastro – Chronique d’un désastre

Publié le 21 juillet 2013 par Oliaiklod @Olia_i_Klod

Voilà le triste spectacle qui attend celles et ceux qui visiteront Venise ces jours-ci.

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

Tous les poissons sont morts au "centre-ville" et flottent à la surface…

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

Outre l’odeur nauséabonde, la tristesse de ce spectacle rend malade tous les vénitiens, que vous savez si attachés à leur lagune et sa richesse sauvage. Des poissons de toutes tailles ont péri et se décomposent dans les canaux de la cité en plein été, lors des grandes chaleurs.

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

Officiellement, du côté de la mairie, on dit que c’est peut-être dû à une algue qui, ayant proliféré avec les fortes chaleurs des derniers jours, aurait consommé tout l’oxygène dissous dans l’eau et asphyxié tout ce joli monde.

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

La profération d’une simple algue, même toxique aurait agis si totalement, si soudainement ?

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

Ce désastre est en plein cœur du centre historique de Venise, les photos que nous publions ont été prises cet après-midi par Laura Padoan, dans le rio della madonna dell’Orto, qui est si paisible et agréable en temps normal.

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

Pour le moment, les oiseaux ne semblent pas avoir souffert.

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

Nous avons vu des canards, hors de l’eau, et pour le moment, aucun cadavre de mouette.

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

Les crabes, ces charognards des rivages ont vite fait de profiter de cette quantité astronomique de nourriture qui s’offre à eux…

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

… et ils y meurent également.

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

Même, on peut observer qu’ils tentent de sortir de l’eau pour échapper à la mort, mais sans y parvenir désormais, déjà contaminés. Eux respirent pourtant de l’air ambiant comme vous et moi, non ?

L’Autorité de la Santé avait écarté tout risque pour la santé.

"Vous ne devriez pas manger le poisson qui flotte – ajoute presque en plaisantant Bettin – car il pourrait être mort depuis quelques jours. Même la couleur de l’eau a été causé par l’anoxie et un certain type d’algues."

Et c’est vrai que l’eau a une couleur brun-rouge qui est inhabituelle.

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

Dans les journaux, les gros titres s’allongent en première page. Les journalistes sont même allés à la recherche des algues pour étayer la thèse officielle.

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

Mais du côté des autorités, on semble plus défaitiste qu’entreprenant… même si le conseiller pour l’environnement, Gianfranco Bettin, a immédiatement ordonné des inspections et de prélever des échantillons pour voir si les pissons étaient morts à cause du manque d’oxygène ou quelque chose de plus grave comme le déversement de certains polluants.

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

Mais il reprend devant les médias la thèse officielle : "C’est un phénomène saisonnier assez physiologique dans certaines zones de la lagune – dit Bettin – exacerbée par le manque de circulation de l’eau et de l’air ces derniers jours. Cela se produit principalement dans les régions du lagon de la lagune centrale et méridionale: avec la chaleur et la prolifération de certaines espèces d’algues, les poissons et autres animaux marins ont souffert du manque d’oxygène et sont morts en masse. Puis ils sont arrivés dans le Grand Canal à cause des courants de marées."

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

… alors, ce sont les vénitiens qui ont décidé de rechercher la cause de cette catastrophe sans précédent dans la si fragile lagune. "L’eau près de Marghera était très sombre", raconte l’un pêcheur, "Des milliers de poissons morts flottaient à la surface." Une masse que la marée a transporté alors à Venise. D’où le déclenchement de l’alarme dans les premières heures d’hier matin.

Les membres de Venessia.com ont décidé de faire une récolte de quelques exemplaires, pour les confier à un laboratoire indépendant, à des fins d’analyses.

Pour financer cette opération, un compte Paypall à été réactivé (il avait servi aux membres, au moment de l’affaire du gabbiotto).

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

Si vous vous sentez concernés par ce problème, et proche des vénitiens, alors, vous pouvez faire un don, c’est par là !

Nous ne doutons pas que nos lectrices et nos lecteurs seront présents, nombreux, aux côtés des vénitiens dans cette nouvelle épreuve.

Ne vous affolez pas, le coordinateur des dons "Movimento NoGabb" est Manuel Tiffi, un membre du collectif Venessia.

Cronaca di un disastro - Chronique d'un désastre

Dans les prochaines heures la Ville devrait parvenir à un accord avec les coopératives de pêche pour organiser la collecte de poissons morts pour les faire porter dans les sites d’enfouissement gérés par Veritas.

Ce phénomène a explosé il y a une vingtaine d’années avec l’invasion d’algues géantes, l‘Ulva lactuca, qui a ensuite été recueillie par des bateaux spéciaux de la société Pain, du Consorzio Venezia Nuova. Le maire de l’époque, Antonio Casellati, avait fait voter une directive  interdisant à Venise l’utilisation de phosphore dans les détergents. Et la situation s’eétait améliorée. des eaux moins polluées depuisla réduction des usines à Marghera, et la présence de nouvelles stations d’épuration. Mais dans le lagon restent des déchets et poisons des activités passées. Pour cette raison, les pêcheurs demandent des contrôles approfondis sur les causes réelles de la mort des poissons.

N’oubliez pas de faire un don à  Movimiento No Gabb Venezia


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • [CLASSEMENT 2017/2018] - 50 à 41

    50 - VIDA - SAISON 1 (NEW)La relation entre deux soeurs américaine d’origine mexicaine était un sujet qui aurait pu facilement tourner au vinaigre mais par... Lire la suite

    Par  Delromainzika
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • [Critique] PAPILLON (2018)

    [Critique] PAPILLON (2018)

    21 Août 2018 Gilles Rolland CRITIQUES 0 commentaire Partager la publication "[Critique] PAPILLON (2018)" FacebookTwitter Titre original : Papillon Note:... Lire la suite

    Par  Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Oliaiklod 11319 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines