Magazine Culture

Les critiques // Revenge : Saison 3. Episode 2. Sin.

Publié le 07 octobre 2013 par Addictedtoseries @AddictToSeries
Les critiques // Revenge : Saison 3. Episode 2. Sin. Les saisons passent et ne se ressemblent pas. Ou alors très peu. Alors que la saison 1 mettait en avant le passé d'Amanda Clarke/Emily Thorne, la saison 2 se concentrait sur les Grayson et l'Initiative. La saison 3, elle, devrait porter avant tout sur les rapports entre le clan Grayson et la Team Amanda. Preuve en est avec ce second épisode. 
Victoria et Aiden continuent de manigancer contre Emily dans leur coin. Ou plutôt devrions-nous dire sur leur yacht. Daniel se rapproche un peu plus de Margaux, au point de travailler pour elle au sein d'un magazine qui n’est pas sans rappeler Vogue. Charlotte se cherche encore et vit difficilement la mort de Declan dont elle se sent responsable. Conrad se remet lentement de sa crise cardiaque. Quant à Emily, elle est en pleine remise en question.

Dans la continuité de l'épisode précédent, celui-ci est assez long à suivre. Sa seule fonction est de nous montrer une Charlotte de plus en plus mature, un Daniel fidèle et une Emily dont la conscience fait des siennes. Sans aller jusqu'à dire que l'on s'ennuie face à cet épisode, il faut bien admettre qu'il réemploie les ingrédients propres à la série sans jamais innover. Même manière de filmer, même piques lancés entre Victoria et Amanda, même cliffhanger un peu épuisant. Le nouveau showrunner Sunil Nayar est bien parti sur sa lancée : recentrer les intrigues. Mais ce n'est pas avec un épisode si moyen qu'il va nous faire adhérer à sa cause ! Les critiques // Revenge : Saison 3. Episode 2. Sin. Alors que l'on nous avait beaucoup promis pour ce début de saison, on finit forcément un peu déçu après un épisode si basique. L'intrigue autour de Victoria et Aiden avance lentement. Conrad et Jack s'avèrent peu utile. Le rôle de Patrick est encore très flou. Parlons alors de Charlotte et Nolan. Souvent mise de côté, la jeune femme s'assume enfin. Son cynisme sied parfaitement au nouveau ton de la série et ses changements d'humeur sont assez jouissifs. Le cas de Nolan est en revanche problématique. Si l'on nous a bien fait comprendre en off qu'il aurait une histoire d'amour avec Patrick, son rôle dans cet épisode nous dérange. D'abord montré en slip de bain et en robe de chambre après un énième plan cul, puis en mini short coloré, il sermonne Amanda sur ses agissements et son manque de discernement. L'hôpital se fouterait-il de la charité? Seul personnage à la sexualité non "traditionnelle", l'utilisation désastreuse qu'en font les scénaristes agace. Suffisamment pour que nous vous en fassions part. Alors que le fait que le seul personnage coloré de la série (Ashley Davenport) ait été évincé suscitait des questions, nous sommes navrés de voir que la bisexualité de Nolan semble être un simple effet de mode pour les producteurs de la série.  Note : 6/10. En bref, Revengers que nous sommes, nous attendons mieux !

Par : Wyzman RAJAONA

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Addictedtoseries 101424 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte