Magazine Culture

Les critiques // Homeland : Saison 3. Episode 2. Uh... Oh... Ah...

Publié le 08 octobre 2013 par Addictedtoseries @AddictToSeries
Les critiques // Homeland : Saison 3. Episode 2. Uh... Oh... Ah... Ce deuxième épisode confirme bien que la série est de retour avec une nouvelle approche, bien différente des précédentes saisons. Cette saison 3 se centre d’avantage sur le drame et son casting époustouflant, qui fait halluciner. Pas forcément conquis par ce nouveau rythme, mais il est impossible de dire que la série est médiocre ou nul. Il y a toujours des points à soulever qui font qu’au final on trouve ce qui fait de Homeland une série de choc qui est arrivée à être très poignante les années précédentes, est-ce que cette nouvelle saison va être encore plus époustouflante ou va-t-elle seulement poursuivre dans la lenteur et en exploitant les états d’âmes des personnages ?   Les critiques // Homeland : Saison 3. Episode 2. Uh... Oh... Ah... Cette semaine, Homeland va beaucoup se centrer sur le meilleur personnage de la série : Carrie. Claire Danes est excellente, et je ne le répéterais jamais assez. Ses performances sont toutes magiques, et cette semaine elle prouve encore une fois qu’elle sait jouer sur le terrain du dramatique. La semaine dernière, Saul dévoilait devant les caméras et plus précisément devant le Comité du Sénat que Carrie était psychologiquement fragile et qu’elle couchait avec Brody alias le terroriste. L'étrange titre « Uh... Oh... Ah... » poursuit avec la guerre entre Carrie et Saul, et ce n’est pas joli à voir. Cette dernière va se retrouvait enfermée dans un institut psychiatrique  forcé de prendre ses médicaments en partie à cause de Saul qui préfère la voir enfermé que dehors à révéler à tous les journalistes des informations secrètes. On voit bien en fin d’épisode, le face à face entre Saul et Carrie, qu’elle se sent trahie par celui qui était censé être son allié et son ami. Saul s’est vraiment métamorphosé, il est devenu ce personnage réconfortant en quelqu’un qu’on n’aurait jamais pensé voir un jour. Le clash entre lui et la nouvelle, Fara était juste choquant, mais une bonne chose car la série n’a pas peur d’exploiter sa haine envers les musulmans et je me demande vraiment comment le personnage va évoluer.
Par ailleurs, cette année le personnage de Dana est beaucoup plus au centre. L'année dernière je vous aurai dit que c’est une horrible chose de faire ça, mais en voyant ce que font les scénaristes avec le personnage, je trouve qu’elle prend un chemin intelligent et assez intéressant. Dana a toujours senti quelque chose d’étrange chez son père, et maintenant qu’elle connait son vrai visage, elle est perdue et a même voulu mettre fin à sa vie. Ce que j’aime aussi, c’est le fait qu’on pousse Dana vers un chemin religieux, la saison 2 avait légèrement effleuré l’idée lorsqu’elle et son père ont enterré un Coran dans le jardin. Ce serait une bonne direction pour la suite. Les critiques // Homeland : Saison 3. Episode 2. Uh... Oh... Ah... Finalement, ce deuxième épisode est étrange et change complètement ce à quoi la série nous avait habitués avec les deux premières saisons qui se concentraient plus sur la recherche des terroristes avec une forte dose d’action et de suspense. La saison 3 semble se centrer sur les sentiments des personnages et sur leur ressenti, ce n’est pas mauvais mais il ne faudrait pas qu’on reste dans cette ambiance durant toute la saison. Le retour de Brody fera certainement changer l’ambiance pour quelque chose de plus dangereux.
Note : 7/10. En bref, un épisode magnifique pour sa réalisation et ses personnages (plus précisément Carrie) au bord de la dérive. Cependant, on manque d’action et de suspense, la série nous a habitué à mieux. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Addictedtoseries 101424 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog