Magazine Europe

Adieu Ken le rouge, bienvenue à Bonnet Jaune

Publié le 04 mai 2008 par Lise Marie Jaillant

Borisking2 Boris Johnson, dit "Boris Bonnet Jaune" à cause de sa coupe de cheveux, a fait passer la mairie de Londres dans le camp des Tories (= parti conservateur).

C'est donc avec un petit pincement au coeur que je vois partir Ken Livingstone, surnommé "Ken le rouge" pour ses positions gauchistes radicales.

Mayor Ken a dirigé Londres pendant 8 ans et nous avait habitués au pire comme au meilleur. Le pire avec ses prises de positions en faveur de l'islam radical, et du régime d'Hugo Chavez. Le meilleur, avec l'amélioration du système de transport (augmentation des bus, introduction d'une carte unique de transport...)

Mais surtout, Ken Livingstone avait su comprendre l'essence de Londres: une ville multi-culturelle, globale, capable d'attirer les étrangers les plus qualifiés.

En comparaison de Ken, Boris "Bonnet Jaune" fait pâle figure. Il a pourtant fait un triomphe dans les banlieues de Londres, en promettant de supprimer la taxe de £25 contre les 4x4 et autres véhicules polluants.

Boris a également promis de lutter contre la criminalité des teenagers: 15 ados ont été tués à Londres depuis le début de l'année...

Et dans son discours d'investiture, "Bonnet Jaune" a reconnu que Londres ne serait jamais une ville de conservateurs. Voilà un point sur lequel je suis d'accord: contrairement à ce que croient les Français, la capitale britannique n'est pas le haut-lieu du capitalisme sauvage, mais plutôt un paradis pour bobos. Ou du moins, ça l'était sous le règne de "Ken le rouge"...

Source de l'image: The Londonist


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte