Magazine Cuisine

Que je vous raconte un peu...

Par Nestoufy @Nestoufy
Samedi 14 septembre, a eu lieu la fête annuelle du Port de Nice - lou Festin dou Pouort pour les puristes ;) - qui soufflait d'ailleurs ses 10 ans cette année. À l'occasion de cette fête, s'est tenu, comme toujours, le village des chefs.
Le village des chefs, qu'est-ce que c'est ? Eh bien il s'agit d'un concept où divers stands de chefs, deux stands de pâtissiers et plusieurs stands de vignerons de la région niçoise, nous proposent des assiettes salées ou sucrées à 5 € l'une. Vous en achetez autant que vous voulez. Quant au vin, c'est 5 € les deux verres.
J'aime beaucoup ce concept car, malgré la foule et la queue interminable à faire, je trouve ça sympa de pouvoir goûter à plusieurs mets de chefs/pâtissiers différents dans la même soirée, et ce pour un prix tout à fait abordable. Et puis, cela nous permet de nous faire une idée de la cuisine de tel ou tel chef.
Ainsi, sans plus attendre, voici ce que nous avons dégusté avec Doudou :
Tout d'abord, le Contraste chaud-froid d'une raviole de homard bleu au fenouil et citron de Menton confit et d'une crème glacée à la bisque, le tout arrosé d'un consommé de crustacé bouillant infusé à la citronnelle et au galanga. Ceci est un plat proposé par Frédéric Galland, du restaurant Parcours Live, à Falicon.
Que je vous raconte un peu... Malheureusement, le temps qu'on paye et qu'on trouve une table où s'installer, la crème glacée était devenue liquide et tout était tiède, voire froid. Du coup, ça n'avait plus vraiment d'intérêt et je pense que j'aurais préféré une raviole bien chaude, quitte à ne pas avoir du tout de crème glacée. Cela aurait été meilleur. Ceci étant, je dois bien admettre que la pâte de la raviole était très bonne, fine et à la fois solide, et la raviole était bien remplie, elle avait un très bel aspect.
P.S. : le consommé de crustacé se trouve dans la petite bouteille, à gauche, et c'était à nous de le rajouter ;)
Ensuite, nous avons pris la Petite lotte de mer en cocotte, riz paysan aux girolles, proposée par Christian Plumail, du restaurant L'Univers.
Que je vous raconte un peu... Là, tout était bien chaud, mais encore une fois, j'ai été déçue ! Très honnêtement, pour un plat de chef, je n'ai pas trouvé cela transcendant du tout, j'ai trouvé que c'était un plat de "ménagère", que l'on pourrait faire chez soi. Je n'ai pas spécialement aimé le riz, plutôt sec et dont le goût n'était pas extraordinaire, et mon morceau de lotte était gélatineux, je déteste ça ! Je sais très bien que la lotte est un poisson gélatineux justement, mais quand on choisit bien les morceaux, il ne devrait pas y avoir de problème. Ou était-ce dû à la cuisson... Dans tous les cas, je ne m'attendais pas à cela de la part d'un grand restaurant. Bon, après, ce n'est que mon avis personnel, car le Doudou lui, a beaucoup aimé. Je suis peut-être tombée sur LE mauvais bout de poisson on va dire ;)
Enfin, nous avons choisi de tester les desserts des deux pâtisseries présentes, que nous avons à chaque fois partagé en deux malgré leur petite taille, pour goûter à tout !^^
Le Vieux rhum et vanille sur le quai des docks, Tempête de chocolat au port Lympia, Vent de douceur aux amandes, mignardises proposées par Serge Serain, de la pâtisserie Cappa.
Que je vous raconte un peu... À gauche, il s'agit d'un genre de baba au rhum, c'était bon. Au milieu, une sorte de pâte à chou avec de la mousse au chocolat en son centre, mais honnêtement, ce n'était pas terrible. Enfin, à droite, un macaron, à la framboise si je me souviens bien. Moi qui ne suis pas fan des macarons, je dois dire que celui-ci était plutôt réussi.
Le dernier plateau de mignardises : Opéra, Nougat pomme, Désire, Créole, proposé par Pascal Lac de la pâtisserie du même nom.
Que je vous raconte un peu... À gauche, un opéra, classique, bon, rien à dire. À côté, un gâteau à base de mousses de fruits, bon aussi, et plus léger (forcément^^). En haut à droite... beh je sais plus ! Il y avait du chocolat au lait, un goût de caramel aussi, peut-être. Et en bas à droite, le Nougat pomme, c'est peut-être celui que j'ai préféré, et le moins sucré. Oui, car je trouve qu'en règle général, les gâteaux des pâtisseries sont trop sucrés à mon goût, et, même s'ils sont très bons, on en est vite écœuré et c'est bien dommage.
Mon verdict général ?
Alors oui, en effet, j'ai fait de nombreuses critiques dans cet article et vous allez certainement vous dire qu'au final, je n'ai rien aimé. Heureusement, ce n'est pas le cas, même s'il est vrai que j'avais été beaucoup plus séduite l'année dernière - et c'est pourquoi j'avais envie de retenter l'expérience cette année. J'ai donc apprécié goûter aux divers mets, en essayant de trouver ce qui se cachait derrière ces intitulés pas toujours très révélateurs ! J'ai quand même, dans l'ensemble, bien mangé : ce n'était pas « mauvais » (le point noir reste la lotte), et on nous a proposé des produits de qualité, comme le homard bleu par exemple, mais c'est juste que je m'attendais à mieux... je crois qu'au fil du temps, je deviens de plus en plus exigeante ;). Je sais pas si c'est une bonne chose par contre ! ^^
J'en ai aussi profité pour ramener à la maison toute la vaisselle en plastique dans laquelle nous ont été servis nos plats: verrines, plateaux... ça allait être jeté autrement, et c'est vraiment dommage, car ça peut toujours servir.
Et enfin, malgré la trop grande foule qu'attire toujours cette fête (oui j'aime pas les gens moi !), j'ai passé une très bonne soirée, à flâner sur le port, à regarder le feu d'artifice et les spectacles de rue, et à écouter la musique, d'autant qu'il y avait une scène vraiment sympa, avec de la musique des îles ! ^^
Que je vous raconte un peu...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nestoufy 2757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines