Magazine Culture

Les critiques // American Horror Story : Saison 3. Episode 8. The Sacred Taking.

Publié le 06 décembre 2013 par Addictedtoseries @AddictToSeries
Les critiques //  American Horror Story  : Saison 3. Episode 8. The Sacred Taking. Nous approchons petit par petit de la fin de cette troisième saison, et on peut dire que pour l'instant, American Horror Story:Coven n'enchante pas tellement avec ses intrigues qui partent un peu dans tous les sens pour au final pas grand chose. Le récit est beaucoup trop léger et les personnages sont mal gérés, beaucoup ne veulent plus continuer ou sont déçus par les événements et l'histoire qui s’annonçait géniale, au point où Ryan Murphy voilait en faire un spin-off (dieu merci, il est revenu sur sa décision). Malgré son coté beaucoup trop déjanté et étrange, Asylum était tout de même une bonne saison, qui chaque semaine nous donnait très envie de revenir pour découvrir le sort des personnages, notamment celui joué par Sarah Paulson ou du fameux Bloody Face. Il y avait donc de la matière et des éléments intéressants, ce qui n'est pas spécialement le cas dans Coven. Cette saison trois est riche par son casting ou encore ses histoires vraies des sorcières vaudou et Salem, mais je n'ai pas vraiment l'impression qu'elle s'en sert correctement. C'est assez décevant car nous sommes au huitième épisode, ce qui devrait être un épisode bien solide et nous lancer dans une histoire intéressante, mais ce ne fut pas le cas, enfin, on nous laisse avec quelque chose pour la suite mais ce n'est pas suffisant pour vraiment avoir envie d’être déjà à la semaine prochaine pour découvrir la suite. En d'autres termes, Coven commence légèrement à me faire détacher de la série, sa réalisation et son ambiance son irréprochable mais c'est plus un problème avec les personnages et les histoires. À ce stade de la saison, je m'attendais a quelque chose de frappant, une guerre, une vraie entre Laveau et les sorcières du Coven, certains diront que nous l'avons eu avec les zombies mais je n'accepterais pas ce petit divertissement comme guerre entre deux clans. Ensuite il y a toute cette histoire autour de la prochaine Suprême qui n'a pas encore été résolue, enfin, on pense que ça pourrait être Misty Day avec son pouvoir de résurrection mais aucune confirmation, d'autant plus que Nan meurt d'envie de le devenir, il y a donc toute cet engouement ridicule autour de ce statut.  Les critiques //  American Horror Story  : Saison 3. Episode 8. The Sacred Taking. Coven est donc une saison divertissante avec une forte ambiance mais très en dessous de ce qu'on a pu voir auparavant. Jessica Lange est une bonne actrice, mais finalement je me demande si son départ dans la saison 4 ne sera pas une bonne chose pour la série, qui laissera peut-être une autre actrice briller. Sarah Paulson s'est fortifié et devenu bien plus intéressante mais son personnage est loin de Lana Banana et de ses performances à couper le souffle (je me souviens encore du moment où elle hurle au visage de Bloody Face). Du coté des jeunes, c'est catastrophique, Queenie qui est un personnage excellent (elle le prouve lors de l'introduction de l'épisode) se retrouve à traîner dans le salon de coiffure de Laveau et à l'appeler Reine. Mais le pire revient au trio Madison, Zoe et Kyle qui révèle son amour à Zoe sous les yeux de Madison qui n'a pas l'air d'apprécier. L'histoire d'amour entre Evan Peters et Taissa Farmiga dans la première saison est bien plus forte que celle-ci qui tourne qu'autour du sexe. L'épisode nous laisse avec une nouvelle menace (les chasseurs de sorcières) et la tête de Madame LaLaurie. Je suis déçu qu'on n'ait pas vu Laveau la couper (sadique que je suis). Finalement, c'est divertissant mais beaucoup trop décevant de la part d'une série aussi splendide et magnifique, des atouts gâchés, c'est dommage. Note : 5,5/10. En bref, Coven me déçoit cette semaine. Dans le prochain épisode : 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Addictedtoseries 101424 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte