Magazine Livres

Nos dernières acquisitions

Par Librairiecamillesourget @CamilleSourget

Livres semaine Athenee Prevost web Nos dernières acquisitions

Un traité de gastronomie savante relié en maroquin rouge de l’époque.

Paris, 1789-1791.

ATHENEE. Banquet des savans, traduit, tant sur les Textes imprimés, que sur plusieurs Manuscrits, par M. Lefebvre de Villebrune.
Paris, Lamy (de l’imprimerie de Didot jeune), 1789-1791.

5 volumes grand in-4 de : I/ (3) ff., 504 pp., (2) ff.; II/  (2) ff., 537 pp. (chiffrée par erreur 503), (3) pp; III/ (1) f.bl., (2) ff., 565 pp. (mal chiffrées), (4) pp., (1) f.bl. ; IV/ (1) f.bl., (2) ff., 561 pp., (4)  pp. ; V/ (2) ff., 562 pp. Plein maroquin rouge de l’époque, grecque dorée autour des plats, dos à nerfs ornés, coupes décorées, roulette intérieure dorée, tranches dorées. Reliures de l’époque.

307 x 227 mm.

Première édition de la traduction française de J.-B. Le Febvre de Villebrune de l’œuvre principale d’Athénée « Le livre des Deipnosophistes » ou le Banquet des Savants.
Brunet, I, 536 ; Picot, Livres du Baron de Rothschild, II, 1901.

Athenee titre 210x300 Nos dernières acquisitions
Athenee rel 459x300 Nos dernières acquisitions

L’œuvre se rattache à la tradition du genre « symposiaque », illustrée magistralement par le Banquet de Platon et continuée par le Banquet de Xénophon.

« Si Platon et Xénophon n’avaient saisi qu’un seul moment du festin, celui des libations (potos), Athénée, au contraire, saisit également celui qui le précède, c’est-à-dire le festin proprement dit (deipnon) ; mais sa présentation manque de la vivacité théâtrale de Platon et du pittoresque réalisme de Xénophon. Le banquet se déroule à Rome, à l’occasion des « Parilia » : les savants qui y prennent part discutent des sujets les plus variés, seule la politique n’est pas abordée, car Athénée et ses amis baignent dans l’atmosphère de la « Pax romana » et sont tous conformistes. En dépit de sa prolixité, l’œuvre est d’une inestimable importance ; sans elle, des chapitres entiers d’histoire et de vie helléniques feraient défaut et nous en saurions encore bien moins sur la comédie ancienne et nouvelle. Les « Deipnosophistes » se placent aussi dans la grande tradition de l’érudition du langage qui va de l’œuvre d’Aristarque à celle de Suidas : leur contribution dans le domaine du vocabulaire est en effet très précieuse. »
Maria Teresa Chianura.

L’œuvre se rattache bien sûr à la gastronomie par le nombre de mets décrits.

Bel exemplaire, imprimé sur grand papier vélin, conservé dans ses reliures en maroquin rouge décoré de l’époque.

Prix : 12 500 €

*****

L’une des plus jolies éditions de Manon Lescaut.
L’un des 100 exemplaires sur grand papier vélin avec les figures en double état.

Paris, Didot, 1797.

Prevost pl 163x300 Nos dernières acquisitions

PREVOST Abbé, Histoire de Manon Lescaut et du Chevalier des Grieux.
Paris, P. Didot, An V, 1797.

Prevost rel 262x300 Nos dernières acquisitions
2 volumes in-12 de : I/ 2 ff., 225 pp., 4 gravures en double état ; II/ 2 ff., 213 pp., 4 figures en double-état. Reliés en plein maroquin cerise à grain long, double filet à froid encadrant les plats, dos lisses ornés de filets dorés, coupes décorées, roulette intérieure dorée, doublures et gardes de tabis vert, tranches dorées. Reliure de l’époque signée P. Bozérian.

133 x 77 mm.

L’une des plus jolies éditions de Manon Lescaut ornée de « 8 figures charmantes par Lefèvre gravées par Coiny ».
Cohen, Guide de l’amateur, 823 ; Tchemerzine, V, 235 ; Brunet, IV, 867.

« Cet ouvrage est le plus agréable de la collection bleuet. » (Cohen).

« Édition fort jolie, mentionne Brunet, qui a été divisée en exemplaires sur papier vélin et sur grand papier vélin. »

L’édition est ornée de 8 gravures de Louis-Joseph Lefèvre. « Le dessinateur des petites vignettes, si bien composées, si bien appropriées au format des livres pour lesquels elles ont été faites, et si recherchées maintenant quand elles sont avant la lettre et à l’état d’eaux -fortes, Louis-joseph Lefèvre était un peintre de portraits, probablement de portraits en miniature. »

Il dessina pour les jolies éditions imprimées par la maison Didot, pour laquelle il semble avoir uniquement travaillé, et dites bleuet, à cause de la couronne de ces fleurs qui en orne le titre.
« Ces petites figures, que l’on qualifie toujours dans les catalogues de charmantes (c’est l’expression consacrée), sont en effet ingénieuses et composées avec aisance et facilité ».
Baron Roger Portalis, Les dessinateurs du XVIIIe siècle.

Prevost pl2 165x300 Nos dernières acquisitions
Prevost titre 163x300 Nos dernières acquisitions

Superbe exemplaire, à toutes marges, l’un des 100 sur grand papier vélin, de format in-12 avec les figures en double état, eau-forte et avant la lettre.

Il est revêtu d’une fine reliure en maroquin cerise signée de Bozérian.  

Provenance : Irwin Laughlin et Jeanne & Robert Percheron avec ex libris.

Prix : 6 500 €


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Librairiecamillesourget 372 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine