Magazine Santé

Pourquoi faire une e-consultation serait plus avantageux que de voir votre généraliste ?

Publié le 18 mars 2014 par Antoinemoulin @medecinsurinter

médecin et e-consultationSi la e-santé a le vent en poupe, peu d’entre nous savent ce qu’il en est vraiment des e-consultations. A-t-on besoin d’une webcam ? Faut-il faire « aaah » devant notre ordinateur ?

Une e-visite ne se résume pas à ouvrir la bouche devant sa webcam, rassure Deloitte. Il y a des questionnaires à remplir et parfois même des documents ou des renseignements à fournir. Renouvellement d’ordonnance, légère toux, traitements liés au confort de vie, “la moitié des cas pourraient se résoudre avec une consultation virtuelle”, affirme une étude du groupe Deloitte.

Cependant, bien que les experts prévoient que la pratique de la e-consultation augmentera de 400% en 2014 par rapport à 2012, la France est encore (et toujours) à la traîne en matière de technologie.

En revanche, la Suisse, l’Allemagne et le Royaume-Uni sont en avance sur ces pratiques révolutionnaires. En effet, les e-consultations ainsi que les docteurs prêts à s’adonner à cette pratique se multiplient à vive allure dans nos pays voisins.

La e-consultation, un rôle de prévention ?

Au delà d’un gain de temps pour les médecins et les patients, la télémédecine joue également un rôle préventif. D’après l’étude Deloitte, cela pourrait rapporter une économie d’environ 3,6 milliards d’euros (si l’on compare ce chiffre au coût de vraies visites). De plus, les e-consultations pourraient se développer dans les régions dites de déserts médicaux afin de venir en aide aux populations qui ont un accès limités aux soins médicaux.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Antoinemoulin 1140 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine