Magazine Culture

Les critiques // Glee : Saison 5. Episode 12. 100.

Publié le 19 mars 2014 par Addictedtoseries @AddictToSeries
Les critiques // Glee : Saison 5. Episode 12. 100. Je l'attendais avec une énorme impatience. La première partie du fameux épisode 100 de Glee. Car oui, cette série en est à son centième épisode. Je me souviens de ma découverte de la série, au tout début de la première saison, et de m'être dit "Mon dieu, j'adorerais suivre cette série durant des années". Et c'est ce qui s'est produit. Bien sûr, entre temps, la qualité du show s'est atténuée... A vrai dire, pour moi, Glee c'est surtout les trois premières saisons. Une bande d'ados - pour la plupart des loosers - qui deviennent une équipe, une famille même. Aujourd'hui, plusieurs d'entre eux ont pris des chemins différents, mais parce que le Glee Club - qui a tant représenté pour eux - est terminé, ils reviennent pour un dernier au revoir.
Les critiques // Glee : Saison 5. Episode 12. 100. Tous les anciens (excepté Matt, souvenez-vous le camarade de Mike dans la première saison), sont là pour la dernière leçon : réinterpréter des tubes déjà effectué durant les cent derniers épisodes. Une idée plutôt sympathique qui sera mêlé à quatre intrigues pour cette première partie. Nous avons tout d'abord April - campé par l'excellente Kristin Chenoweth - qui répond à l'appel de Will pour tenter d'aider le Glee Club. Car April - après son succès à Broadway - est devenue une femme riche en épousant des milliardaires. D'ailleurs l'auditorium lui appartient ce qu'elle s'empresse de rappeler à Sue. Le Glee Club peut continuer. Sauf que non, Sue enquête et découvre qu'en réalité, April est désormais pauvre. Retour à la case départ. J'ai beaucoup aimé la revoir dans la série et sa réinterprétation de Raise Your Glass était fort sympathique. Mais tout ça reste finalement assez anecdotique. Elle rappelle elle même Holly Hollyday - la sublime Gwyneth Paltrow - qui remonte le moral à tout le monde avec son "Happy" de Pharell Williams. J'ai surtout beaucoup aimé la blague concernant la page facebook ou tous les invités du Glee Club s'y retrouvent (du frère de Blaine à Ricky Martin). Et la fin de l'épisode nous annonce un duo du tonnerre formé par ces deux guests pour tenter de sauver le Glee Club dans le prochain épisode.
Les critiques // Glee : Saison 5. Episode 12. 100. Nous avons également Mercedes et Rachel qui se lancent dans un nouveau duel de divas. C'était la partie la moins intéressante pour moi. Car ça n'est que de la redite de ce que l'on a déjà vu et qu'à mon sens, les filles devraient avoir déjà dépassé ça. Nous avons eu tout de même le droit à un sublime "Defying Gravity" en trio - Kurt se joignant à elles - mais au fond, il était évident que l'on irait vers une égalité et que les deux divas se réconcilieraient très rapidement. Je dois dire que j'aurais préféré voir du "Faberry" (leurs scènes dans les toilettes me manquent), qui est à mon sens pour moi la véritable "meilleure amie" de Rachel. Nous avons aussi Santana qui nous rappelle au détour d'une longue tirade de garce qu'elle et Rachel sont toujours en guerre. J'espère que le prochain épisode réglera définitivement ce conflit.
Les critiques // Glee : Saison 5. Episode 12. 100. Et nous avons deux intrigues similaires avec les retrouvailles de deux couples : Brittany qui fait son retour alors qu'on ne l'avait plus vu depuis le dernier épisode de la saison 4, mais aussi Quinn Fabray. Dianna Agron est une des valeurs sures de Glee. Elle est très appréciée par les fans et elle manque énormément à la série. Même si l'on sait que l'actrice poursuit son petit bout de chemin avec brio au cinéma, je suis très content de la revoir (sa dernière apparition remonte à l'épisode 14 de la saison dernière). Surtout que pour une fois, les scénaristes lui donnent à mon sens une très belle intrigue.
Les critiques // Glee : Saison 5. Episode 12. 100. Mais revenons au "Britanna", car oui, il est ici question de renouer ce couple également fortement apprécié. Brittany n'est plus elle même depuis qu'elle a intégré sa nouvelle école et ça ennuie beaucoup Santana qui veut tenter de la faire redevenir elle même, notamment par la danse. Leur reprise de "Valérie" était sublime mais mon numéro préféré reste la réunification de la fameuse Unholy Trinity avec Quinn. Ces trois là nous offrent un numéro cabaret sur Toxic et waouh que c'est chaud et puissant. Ce genre de choses m'avait manqué dans Glee. On en veut plus et encore.
Les critiques // Glee : Saison 5. Episode 12. 100. Brittany - après un petit passage dans son très fameux Fondue For Two - fait part à Santana d'une chose : elle l'aime toujours et lui appartient. La porte est ouverte à Santana pour qu'elles se remettent ensemble. Je ne serais pas surpris que Santana accepte et quitte New York pour vivre une petite vie plus rangée avec celle qu'elle a toujours aimé. Un peu comme pour le Quick. Car oui, là aussi, on nous offre enfin une conclusion très attendue par de nombreux fans à l'une des plus anciennes histoires de Glee, si ce n'est l'une des premières. Puck est un nouvel homme, l'armée l'a beaucoup changé et l'a fait murir. Quinn aussi a changé. Elle est à Yale, sort avec Biff McIntosh (coucou Chace Crawford de Gossip Girl) et tente de s'offrir une belle petite vie bien rangée tout en oubliant son passé. Sauf qu'elle a tord. Son passé, ses amis, ses erreurs, tout ça fait partie d'elle et la définit. Elle ne peut être avec un homme qui ne la connaît réellement car elle termine toujours par retomber dans ses mauvais travers : le mensonge.
Les critiques // Glee : Saison 5. Episode 12. 100. Puck le sait bien et réalise que son âme soeur c'est Quinn. Il lui fait sa déclaration sur le très beau "Keep Holding On" qui est un très bel hommage. Cela fait remonter à Quinn ses souvenirs - la première fois que le Glee Club lui a chanté c'est au début de sa grossesse alors qu'elle était rejetée de tous - et Dianna Agron montre encore une fois qu'elle est une très bonne actrice. Mais Quinn est partagée. Puck lui conseille d'être elle même avec Biff et de tout lui avouer, ce qu'elle fera. Et sans surprises, ce petit prétentieux de Yale ne le prend pas du tout bien et l'agresse... 
Les critiques // Glee : Saison 5. Episode 12. 100. Au final, c'est devant le souvenir de Finn que les deux anciens amants - et parents de la petite Beth ne l'oublions pas - se retrouverons. J'ai aussi beaucoup apprécié que Puck s'interroge sur le pardon que Finn leur a donné. Quinn le confirme et lui indique d'ailleurs que l'âme soeur de Finn était Rachel. Celle de Puck ? C'est Quinn donc. Il lui pose son ultimatum : qu'elle lui donne une raison de rester, sinon il repart. Et bien que ça soit très cliché et pour le coup très "américain", Quinn court après lui dans les couloirs, le retrouve et l'embrasse... Mon petit coeur de guimauve a adoré. Parce que j'aime Quinn. J'aime Dianna Agron. J'aime le Quick et qu'ils ont ainsi une très belle conclusion. J'imagine d'ailleurs qu'après l'épisode de la semaine prochaine - qui conclura ce double épisode - nous ne reverrons sans doute plus les personnages et je suis assez heureux de leur "Happy End".
Note : 8/10. En bref, une première partie qui joue sur la nostalgie mais aussi sur les bonnes recettes de Glee, à savoir des couples phares, des chansons appréciées et de l'humour à la Glee. Vite la seconde partie ! 8/10

TOP : 3 - Brittany et Santana, parce que Britt m'avait manqué et que le duo est appréciable à retrouver. 2 - Puck, qui est devenu un homme confiant et sur de lui. Sa reprise de Keep Holding On était juste superbe. 1 - Quinn Fabray. Enfin de retour. Toujours sublime. Toujours touchante. Toujours aussi belle. FLOP : 3 - Mercedes et Rachel, nous aurions pu nous passer de leur petit duel de divas qui n'était au final pas nécessaire à l'épisode 2 - Mike, qui est revenu pour faire tapisserie (vous me direz, comme tous les "nouveaux") 1 - Sue, peu présente, certes, mais le fait qu'elle cherche réellement à tout prix à supprimer le Glee Club m'agace

Par : Aldric Alounet

Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par quinnie
posté le 19 octobre à 17:16
Signaler un abus

J'adore avec Quinn Fabray. C'est dommage qu'on la voit moins dans les dernières saisons.

A propos de l’auteur


Addictedtoseries 101424 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte