Magazine Médias

Les critiques // Game of Thrones : Saison 4. Episode 3. Breaker of Chains.

Publié le 21 avril 2014 par Addictedtoseries @AddictToSeries
Les critiques // Game of Thrones : Saison 4. Episode 3. Breaker of Chains. Vous vous rappelez ? L’épisode précédent ? Avec la mort du grand, de l’unique, du royal Joffrey (sarcasme). L’épisode de cette semaine n’est rien d’autre que sa suite où nous retrouvons dès le début de l’épisode un Joffrey au visage violacé et une Cersei hystérique. Et inévitablement, il faut un coupable : au mauvais endroit, au mauvais moment, dans la mauvaise situation, Tyrion se retrouve arrêté par sa propre famille. Et pendant ce temps, Sansa fuit la capitale, de quoi entamer la culpabilité du couple. Certes, cela sonne le retour de Petyr Balish, dit Littlefinger un peu trop collant avec la pauvre Sansa, mais on se doute que… comment dire… ça craint pour Tyrion ! Surtout quand son père décide d’organiser un procès où il sera juger par son propre père, le beau père du roi défunt et Oberyn Martell. Ce dernier, véritable personnage ambiguë de ce début de saison promet beaucoup.
Les critiques // Game of Thrones : Saison 4. Episode 3. Breaker of Chains. Mais la mort du roi semble faire ni chaud ni froid. En effet, pensez à la scène de Tywin et Tommen. Tranquillement autour du corps de Joffrey, Tywin ne peut pas s’empêcher de faire une petite leçon eu jeune Tommen beaucoup plus sage et d’insulter le précédent roi devant leur mère épeurée. Certes, Joffrey était une énergumène. Certes, Cersei est une vraie enquiquineuse. Mais bon, se faire un petit débat là maintenant tout de suite, ce n’est pas top top top. Ce mauvais roi est vite oublié. Et beaucoup de personnages sont heureux de cette perte. Bon, heureux est peut être exagéré. Mais vous comprenez le topo : tous reconnaissent qu’il était horrible (lady Olenna, Tywin Lannister, Littlefinger, Tyrion…). Le roi est mort : vive le roi !
Les critiques // Game of Thrones : Saison 4. Episode 3. Breaker of Chains. Pendant son temps, Daenerys nous offre une petite scène finale qui promet beaucoup : arrivée à Meereen remontée, elle se déclare la guerre à la ville pour libérer les esclaves. Esclaves qui ont écouté attentivement son petit discours. Ouaip, vous devinez…. Ça va ch*er à Meereen. Puis, entourée par sa petite équipe de choc, comment ne pourrait-elle pas réussir ? Notamment avec Daarios Naharis : sincèrement, je trouve que le choix de ce nouvel acteur est génial ! Plus de charisme et plus déjantée d’une certaine manière, j’adhère !
Les critiques // Game of Thrones : Saison 4. Episode 3. Breaker of Chains. Pendant ce temps, plus au nord, là aussi c’est la cata. Franchement, la scène de l’attaque des sauvageons m’a surprise. Ouuuuuiiii, je sais, on pouvait s’y attendre. Mais bon, vous voyez un père et son fils parlaient de pomme de terre tranquillement et d’un seul coup PAAF une flèche dans la tête. Et Ygrid pense pouvoir retrouver Jon dans ces circonstances ? Certes, elle veut lui couper la tête, mais ces sauvageons ne voient pas du tout le problème ? Non ? Bon, tant pis…. Mention plus plus pour les Thenns : avouons-le… leur chef est un vrai psychopathe ! Son petit message au gamin en disant « oui, je vais manger ton père, puis je vais manger ta mère, et patati et patata…. » froid dans le dos. Les critiques // Game of Thrones : Saison 4. Episode 3. Breaker of Chains. Par contre, j’étais un peu déçu par Sam. Il est gentil Sam. Il est pataud Sam, c’est pour ça qu’on l’aime bien. Mais mettre Gilly dans un bordel avec son bébé… euh, je croyais qu’il était intelligent Sam ? Même chose pour le Limier : c’est un personnage des plus complexes de la série. Mais sincèrement, son coup pourri au gentil fermier… pas cool du tout. Note : 7/10. En bref, tout s’accélère : Tyrion, Sansa, les sauvageons, Daenerys, Tommen…. Dans le prochain épisode : 
Par : Sophie Wasik

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Addictedtoseries 101424 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog