Magazine Culture

Edition originale de la plus grande rareté de cet important ouvrage sur la Terre Sainte.

Par Librairiecamillesourget @CamilleSourget

Édition originale de la plus grande rareté de cet important ouvrage sur la Terre sainte.

Atabey et Chadenat n'en possédaient que la seconde édition.

Edition originale de la plus grande rareté de cet important ouvrage sur la Terre Sainte.

ROGER, Eugène. La Terre saincte ; ou Description topographique très particuliere des saincts Lieux, & de la Terre de Promission. Avec un Traitté de quatorze nations de differente Religion qui l'habitent, leurs mœurs, croyance, ceremonies, & police. [...] Le tout enrichi de figures.
Paris, Antoine Bertier, 1646.

Edition originale de la plus grande rareté de cet important ouvrage sur la Terre Sainte.
In-4 de (1) f.bl., (10) ff. préliminaires y compris une carte repliée, 440 pp. dont 36 planches à pleine page, (32) pp., (1) f.bl. Petite restauration dans la marge blanche extérieure d'un feuillet sans atteinte au texte. Plein vélin ivoire à recouvrement, restes de liens, dos lisse, tranches mouchetées. Reliure de l'époque.

227 x 174 mm.

Edition originale de la plus grande rareté de cet important ouvrage sur la Terre Sainte.
Blackmer 1443; Weber, II, 303; Atabey 1051 (pour la seconde édition).

" Roger spent five years in Palestine and, in addition to an accurate description of the country, he gives an early and detailed description of fourteen middle-eastern 'nations': Druzes and Maronites, as well as the Armenian, Georgian and other minorities of the region ". (Atabey)

Chadenat (964), qui ne possédait que la seconde édition de cet ouvrage estimé, précisait quant à lui: " Gravures, vues, costumes et carte. - Ouvrage intéressant et fort rare. "

" Le Père Eugène Roger, récollet, qui demeura dans la terre sainte plusieurs années, & à Nazareth vingt mois, donne dans son ouvrage de la terre sainte, un plan de la ville de Nazareth, & de l'église bâtie par Sainte Helene. Il dit que quoiqu'il ait parcouru plusieurs provinces en Asie, en Afrique, & en Europe, il n'avait point vu de terroir comparable à celui de Nazareth ; que dès le mois de D2cembre jusques en Avril, toutes les collines, les campagnes & les bords des chemins, étoient émaillés d'anemones, de calcédoines, de renoncules, de narcisses, de cyclamens, d'iris de toutes sortes de couleurs, de lavande, de fétas, d'ambroisie, de serpolet, de marjolaine, d'origan, de nepera, & de beaucoup d'autres petites fleurs, entremêlées d'arbres & d'arbrisseaux toujours verds. Il ajoute que l'air y est fort tempéré, & qu'on n'y voyait presque point de malades. " ( Pièces fugitives pour servir à l'histoire de France, p. 91)

Edition originale de la plus grande rareté de cet important ouvrage sur la Terre Sainte.
Edition originale de la plus grande rareté de cet important ouvrage sur la Terre Sainte.
L'illustration, superbe, se compose de 36 gravures sur cuivre à pleine page représentant des plans, vues, ou costumes, ainsi que d'une très belle carte repliée figurant la Terre sainte. Superbe exemplaire, très pur, conservé dans sa première reliure en vélin ivoire à recouvrement, bien complet de la carte de la Terre sainte qui manque souvent. " Retournez à la page précédente
Edition originale de la plus grande rareté de cet important ouvrage sur la Terre Sainte.

" Eugène Roger, récollet et missionnaire du 17e siècle, nous apprend que sa curiosité lui fit passer une partie de sa jeunesse à visiter le plus grand nombre des provinces de l'Europe, plusieurs lieux de l'Afrique, l'Egypte, les Arabies, la Syrie, une portion de la Grèce, toutes les iles de la Méditerranée... où il fut toujours aussi fidèle que curieux à remarquer ce qu'il y a de plus considérable. Toutefois il ne voulut décrire que la terre sainte. Il partit de ce pays en 1634, après y avoir passé cinq ans. [...] Son ouvrage est divisé en deux livres : le premier décrit le pays ; le second contient les détails sur les peuples que l'auteur y a vus. Roger est bon observateur. Ayant longtemps vécu dans les contrées dont il parle, les renseignements qu'il donne sont exacts. Il avait été particulièrement lié avec l'émir Fakhr-eddin, et il raconte sur cet émir beaucoup de particularités curieuses. Il donne aussi l'histoire de Zaga-Christ, qui vint en France et mourut à Ruel en 1638. Il avait connu cet Ethiopien, qui se faisait passer pour un des fils du roi d'Abyssinie. Les figures du livre de Roger sont très bien dessinées ; on les attribue à Mellan ". (Michaud, Biographie universelle, p. 314)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Librairiecamillesourget 372 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines