Magazine Culture

Smells Like Oldelaf Spirit.

Publié le 06 avril 2014 par Unis Son @unissonmag
Oldelaf à Montigny-Lè-Metz (Photo : Léa Fox)

Oldelaf à Montigny-Lè-Metz (Photo : Léa Fox)

Lieu : Centre Culturel Marc Sangnier, Montigny-lès-Metz, France

Date : 05 avril 2014

L’auteur compositeur interprète de La Tristitude et ses complices étaient, en ce 5 avril, au Centre Culturel Marc Sangnier de Montigny-lès-Metz. Dans la petite salle de 600 places, un public éclectique se colle à la scène et se prépare à rire et chanter avec eux.

Mais avant c’est le groupe Lily qui monte sur scène et « préchauffe le four ». Et ils le font très bien ! Entre petit ska, ondulation et la chorégraphie de la chèvre et du fermier, le public est plutôt conquis. Un groupe à surveiller donc.

Son dernier album, Dimanche, est dans les bacs depuis le 27 janvier et pour faire honneur aux titres de ce nouvel opus le concert s’ouvre avec Je Suis Bien. Puis c’est Le Bruit qui coupe la présentation du groupe en deux. Aux côtés d’Oldelaf on retrouve Jacques (Victor Paillet), Armaury (Fabrice Lemoine) et les Frères Berthier (Julien Breton et Alexandre Zapata), tous plus talentueux les uns que les autres.

Le spectacle est drôle et poétique. Ce juste milieu qu’Oldelaf maîtrise à merveille et qu’il partage avec le public fait mouche. On rit avec Le Café, La Peine de Mort, Je Mange et La Tristitude. Son humour corrosif ne fait pas de mal. Et sa poésie enveloppe de douceur avec Joli Dimanche et Les Mains Froides.

Un concert plein de bonne surprise, dont la meilleure est le petit set acoustique au milieu du public. Deux chansons pour ce petit set : Nos Jours Heureux et Smells Like Teen Spirit. Ou plutôt son adaptation en français. Bel hommage pour l’anniversaire des 20 ans de la mort de Kurt Cobain. Et belle surprise pour une fin de concert.

Note : 8,5/10

D’autres photos sur Flickr.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Unis Son 2408 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines