Magazine Culture

Richard III

Publié le 25 mai 2014 par Pomdepin @pom2pin

Je ne vais pas me lancer dans une explication de texte de Shakespeare, mais vous parler des restes de ce malheureux Richard III. Il s’agit du dernier roi Plantagenet, pour ne pas dire français de Grande Bretagne dont on a retrouvé le squelette en faisant des travaux dans un parking à Leicester. (Ce n’est pas une blague, j’ai raconté tout ça ici).

20140525-214547-78347057.jpg

(BBC.co.uk on sent le roi qui respirait la joie et la bonne humeur, un vrai petit comique ce Richard).

Avant de faire carrière comme cale de voiture, Richard s’est illustré dans la guerre des Roses. Après la mort de son frère, il a gentiment rangé son neveu au placard dans la tour de Londres, pour prendre la couronne à sa place, le petit coquin. Il y a des gens qui l’ont mal pris…surtout parce qu’ils ne voyaient pas pourquoi ils ne profiteraient pas eux même de la situation. D’où la guerre des Roses. Dans un premier temps, Richard gagne contre Henry Stafford, un ancien supporter. Franchement, si on ne peut pas compter sur les copains quand on s’empare plus ou moins subtilement du pouvoir, où va-t-on? Mais le triomphe de Richard a été de courte durée, il s’est ensuite frotté à Henry Tudor. Malheureusement pour lui, Henry était sponsorisé par Shakespeare par les français, et Richard s’est fait massacré, en 1485. Ce n’était que le début de ses aventures. On l’a bien enterré correctement, mais comme Richard avait décidément la poisse, sa tombe a ensuite été détruite pendant la réforme (quand Henry VIII a créé la Church of England) et on a perdu sa trace pendant 5 siècle.

Et donc, alors que personne ne s’interressait à lui depuis sa mort, ça fait deux ans que des tas de gens se disputent ses restes avec passion, si bien que la justice à du s’en mêler. C’est vrai ça, que faire du squelette, maintenant qu’on l’a identifié? On ne peut pas le laisser dans le parking, ça fait désordre. Dans un camp, il y avait les archéologues qui l’ont identifié et la municipalité qui voulaient garder ce malheureux Richard chez eux (on ne sait jamais, ça peut attirer des touristes à l’esprit macabre), dans l’autre de vagues descendants, la Plantagenet Alliance, qui penchaient pour un enterrement à York, pour des raisons historiques pas très claires. (sky news en parlé là). Le verdict est tombé vendredi, l’équipe de Leicester a gagné par trois buts à zéro contre l’équipe de York, pardon par trois votes des juges contre zéro. L’arbitre un des juges a expliqué qu’une des raisons de ce choix, c’est que les membres de la Plantagenet Alliance n’ont pas vraiment de preuve qu’ils soient bien des descendants de Richard. Forcément, si on ne respecte pas les règles de recrutement, ça ne peut pas aller, est ce que l’UEFA va s’en mêler?….je m’égare. C’est l’approche de la coupe du monde qui me monte au cerveau…

Après ces péripéties, Richard va donc reposer dans la cathédrale de Leicester, à moins que la Plantagenet alliance ne réclame une prolongation. Ils se réservent le droit de faire appel, comme si ce pauvre roi n’avait pas le droit à un peu de calme, après tout ça!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pomdepin 10255 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines