Magazine Humeur

Réconcilions les irréconciliables

Publié le 10 juin 2014 par Amaury Watremez @AmauryWat

img_34651_bfm-story-la-semaine-agitee-pour-le-gouvernement-0111.jpgTu me connais ami lecteur, je suis un faux méchant et un authentique gentil, vrai de vrai, je suis comme les ours, on peut me mener par le bout du nez. Donc par ce petit texte je te propose de m'aider à réconcilier des frères ennemis, des gentils militants, et des gentils leaders politiques qui finalement ont très très envie de s'embrasser bien gentiment, qu'ils soient UMP, Péhesse, du ventre mou de l'Udéi, des « Verts » voire des copains du facteur le plus médiatique de France, légende des légendes, figure mythique, aux P et T de Neuilly où certains prétendent encore l'avoir rencontré.

Ils prétendent tous que « eux c'est pas pareil », mais pourtant ils le montrent déjà, j'ai du mal à comprendre, ils veulent donc absolument passer pour des méchants, ils votent souvent ensemble déjà. Certains s'en inquiètent certes, ne veulent pas de cette comédie-bouffe sur l'Europe, mais ce sont des misanthropes, des râleurs, voire peut-être des fââchiistes dont les discours rappellent des « bruits de bottes », des « z-heures les plus sombres de notre histoire » (TM°).

Déjà, les jeunes ténors du parti comme mon Eduardo Rihan Cipel ou le charmant Geoffroy, gentil garçon tellement sensible (attention je n'ai pas dit que c'était un genre de baudruche vite dégonflée), ils ont beau essayer de faire en sorte que ça ne se voit pas mais leur affection transparaît au grand jour même malgré eux. En effet, quand ils tentent de débattre durement, « comme des hommes », pour faire bonne figure et rester discrets sur leur relation tellement belle en affection et convictions partagées, on sent bien qu'ils ont d'abord et surtout le désir d'une accolade virile pour enfin ne plus cacher qu'ils ont fraternisé depuis longtemps car au fond ils pensent tous les deux la même chose sur l'économie, le social et le politique, en particulier sur l'Union Européenne, Geoffroy étant un libéral « dur », Eduardo un libéral « light » avec deux ou trois alibis sociétaux (voir vidéo ci-dessous).

Ils ont réussi à convaincre des jeunes gens brillants de leur génération de les suivre comme on le voit sur la deuxième vidéo à ce lien, ils sont tous d'accord contre un méchant dont il n'est pas même besoin de citer le nom, méchant qu'Eduardo remet à sa place non mais, y compris le rebelle et génialissime Arnaud Champremier-Trigano, sémillant directeur de la communication de Jean-Luc Mélénchon. Ils essaiment, ils convertissent sans le dire les autres. Ils arrivent même à dénoncer la violence des méchants pendant un débat « citoyen » contre la violence ! Sont-ils forts n'est-il pas ?

Ils partagent tous les mêmes éléments de langage, comme, je le rappelle, je suis un type fort gentil, je t'ai fait un petit lexique à destination de tous, militants, électeurs lambda, ami lecteur, juste ci-dessous :

Il est conseillé aux militants de l'UMP (ce qu'il en reste), du Péhesse, de l'Udéi, du Modème, de la LCR, d'Europe Écologie les Verts de l'apprendre par cœur...

poujade.jpg
Lexique politique - notions fondamentales : (sous le patronage tutélaire de Pierre Poujade, autre figure brillante, oui là aussi ami lecteur il s'agit d'ironie) 

Union Européenne : n.f, subst, la marche irréversible du progrès

Mondialisation : n.f, subst, la marche irréversible du progrès

Multiculturalisme : n.f, subst, la marche irréversible du progrès

Communautarisme : n.f, subst, la marche irréversible du progrès

Toute loi sociétale : n.f, adj la marche irréversible du progrès

« Les Heures les plus sombres de notre histoire » : exp, tout ce qui contredit la marche irréversible du progrès

Nation : n.f, notion rance rappelant des « bruits de bottes »

Peuple : n.f, ploucs infâmes sauf si « issus de la diversité »

Culture : n.f, notion rance, (syn : nauséabonde) rappelant des « bruits de bottes » sauf si contemporaine, élitiste (même pour la frime)

Populiste : syn poujadiste, ou fasciste, tous ceux qui doutent du bien-fondé des définitions ci-dessus

image du haut prise ici

le beau visage de prolétaire buriné d'Arnaud Champremier-Trigano vient d'ici, du "blog du communicant"

le portrait de Poujade vient de


BFM Story: la politique du gouvernement... par BFMTV


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines