Magazine Cinéma

Du 25 juin au 1er juillet au cinéma Le Zola : Les rendez-vous des reflets proposent Les Soeurs Quispe

Publié le 19 juin 2014 par Journal Cinéphile Lyonnais @journalcinephil

rdv des reflets2

Entre deux éditions des Reflets, l’Association Pour le Cinéma et le Cinéma Le Zola  proposent, toute l’année, de découvrir de nouveaux films issus de la péninsule ibérique ou d’Amérique Latine. Du 25 juin au 1er juillet au cinéma Le Zola, c’est le film Les soeurs Quispe qui est proposé.

Les séances : mercredi 25 juin à 16h30, samedi 28 juin à 14h,/ dimanche 29 juin à 19h30, lundi 30 juin à 18h30, mardi 1er juillet à 18h30
Dans le cadre des Rendez-vous des Reflets, les coupons non utilisés des Cartes Reflets 2014 (uniquement) vous donneront accès aux cinq séances du Rendez-vous des Reflets Les Soeurs Quispe.

Toutes les informations pratiques sur : http://www.lezola.com/

Les soeurs Quispe

Les soeurs Quispe
(Las niñas Quispe)
De Sebastián Sepúlveda
Avec : Catalina Saavedra, Alfredo Castro, Francisca Gavilán, Digna Quispe
 Chili / 2013 / 1h20
Date de sortie 4 juin 2014

Pour découvrir la bande annonce du film, cliquer ici

Synopsis
Chili 1974. Justa, Lucia et Luciana Quispe, trois bergères de l’Altiplano, mènent une vie retirée au rythme de la nature. À son arrivée au pouvoir, Pinochet remet en question ce mode de vie ancestral. Les trois soeurs traversent alors une crise existentielle qui aura un retentissement unique dans l’histoire contemporaine du Chili.

Les soeurs Quispe, présenté en avant-première à l’occasion des derniers Reflets et indéniablement l’un des temps forts de cette 35e édition, est basé sur un fait réel qui s’est déroulé en 1974. De prime abord aride et austère, le film touche très vite et profondément le spectateur par son humanité, la beauté de ses images et la maîtrise de la mise en scène de Sebastián Sepúlveda. Une oeuvre forte qui a marqué le cinéma chilien de ces dernières années.

Les soeurs Quispe.1jpg

A propos du film
Premier film de fiction de Sebastián Sepúlveda, Les Soeurs Quispe n’en est pas pour autant sa première réalisation. En 2008, le cinéaste présentait déjà un documentaire sur la communauté amazonienne Guajará, "O Areal", qui suivait les bouleversements qu’impliquait la modernité sur un mode de vie traditionnel et coupé du monde. Il revient sur le choc de la grande Histoire à travers celle, véridique, de ces trois soeurs.

Le point de départ du film est la loi anti-érosion, mise en place par Augusto Pinochet peu après le coup d’état et sa prise de pouvoir du Chili, cherchait officiellement à éviter que les troupeaux, à force de brouter, n’érodent les sols chiliens déjà instables car sur une faille sismique. Il s’agissait en réalité d’une loi visant à éradiquer les peuples nomades vivant à l’écart du reste de la société chilienne et n’étant ainsi pas contrôlés par l’Etat chilien. De même, cette loi servait à éviter que les bergers n’aident les réfugiés à passer la frontière avec l’Argentine.

Les soeurs Quispe.2jpg

Les festivals
Les Soeurs Quispe a reçu plusieurs prix lors de certains festivals plus ou moins spécialisés dans le cinéma d’Amérique latine. Le film fut notamment récompensé du prix de la Meilleure Photographie à la semaine de la Critique du Festival de Venise en 2013, photographie réalisée par Inti Briones à qui l’on doit également celle de Voyage en terre solitaire et Bonsai. Le long-métrage eut aussi une mention spéciale au festival Mar del Plata Latin American 2013, ainsi que le prix du public au Festival Genève Filmar en Ame.

Entre 2012 et 2014, Les Soeurs Quispe est présenté dans nombre de festivals des plus divers. Projeté au "Cinéma en Construction" (25 et 26 septembre 2012) au Festival de San Sebastián, le film voyage jusqu’aux festivals de Thessaloniki et de Kerala en 2013, avant de partir pour New York (Museum of Moving Image) en 2014. Il part par la suite pour Göteborg, Glasgow, Villeurbanne (Reflets du Cinéma Ibérique et Latino-américain), Bucarest, Istanbul, Montevideo, Jeonju, Vancouver et Nantes dans les festivals équivalents à chacune de ces villes.

Lire une critique du film sur Le blog du monde/


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Journal Cinéphile Lyonnais 15243 partages Voir son blog

Magazines