Magazine Culture

Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs.

Par Feedbackbaby
Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs.
Avez-vous déjà vu... un marché dans un bar ? Non ? Eh bien, figurez-vous qu'à Budapest, ça arrive. Et c'est absolument normal. Dans tous les guides touristiques que vous pourrez trouver sur Budapest, vous aurez sans doute un gros paragraphe sur LE bar à ne pas louper (d'ailleurs chaudement recommandé par TOUS les blogueurs qui ont passé quelques jours dans le coin). Il s'agit du Szimpla Kert (à prononcer [Simpla querte] - trop faciiile, je savais que vous commenciez à progresser en hongrois !), ce bar multi-tâches à la déco ravageuse qui séduit les touristes du monde entier. Comme je ne fais pas tout comme tout le monde (je suis une rebelle), je ne vous ferais pas un topo complet sur ce bar parce que : 1) il faut y être pour le croire, et 2) ce bar contient tellement de choses insolites que toutes les photographier reviendrait à vous gâcher le plaisir.
Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs.Je profite donc d'une excursion que j'ai faite sur les lieux en solo - pas plus tard que ce matin - pour vous en montrer des bouts. Chaque dimanche, le Szimpla est ouvert pour accueillir son marché fermier, très réputé et fréquenté. On y marchande en hongrois et en anglais, ça sent le fromage, l'oignon, les fruits rouges, les légumes macérant dans du jus, le miel, la lavande... Et si vous avez envie d'une pause, accoudez-vous au bar pour commander une bière (ou une limonade bien fraîche !) et allez vous installer sur une chaise bancale pour siroter tranquille au son d'un duo guitare/voix en live. Avouez que c'est la grande classe ! Même si, d'ordinaire, je préfère éviter le Szimpla pour deux raisons particulières : parce que c'est un endroit où l'on va tout le temps avec mes amis et parce que les boissons y sont chères par rapport aux prix auxquels je suis désormais habituée. (mais cela est dû au fait qu'il est le "ruin bar" le plus célèbre de la capitale). J'avoue volontiers que je le préfère de jour !
Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs. Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs. Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs.  Toutes ces couleurs donnent envie de distribuer du forint (la monnaie courante) à foison ! Cela fait un an seulement que je m'intéresse de très près aux marchés fermiers... Depuis que je me mets à cuisiner, en fait (même si mes talents culinaires sont encore au niveau "grand bébé débutant"). Acheter du fruit et du légumes frais, ça vous fait vous sentir responsable. Plus adulte. J'ai l'impression d'être une super consommatrice adepte du bio quand j'achète aux petits producteurs locaux. (big up à mon producteur Français de fraises préféré s'il passe par-là :p) Mais hélas, ce matin-là, je n'ai pas déboursé un forint. Je n'avais pas un sou en poche. Zut.
Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs. Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs. Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs. Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs. Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs. Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs. Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs. Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs. Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs. Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs. Budapest. Le marché fermier du Szimpla Kert, là où ça sent bon les saveurs.
En résumé : le marché du Szimpla Kert, c'est un tour à faire si vous tombez du lit de votre hôtel le dimanche matin, ou si vous avez prévu une lonnngue marche dans Budapest pour la journée. Parce que manger des fruits en gambadant dans la capitale, c'est bien, et que se désaltérer avec des jus 100% bio, c'est encore mieux !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Feedbackbaby 266 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines