Magazine Humeur

La démocratie par les pétitions

Publié le 26 juin 2014 par Amaury Watremez @AmauryWat

politique,société,amaury watremez,pétitions,hypocrisie,politiquement correct La pétition est le degré zéro de la démocratie, c'est la logique du plus grand nombre, du troupeau, or parfois la majorité peut largement se tromper et partir d'un raisonnement erroné. De plus, cela évacue d'emblée les nuances ou le recul que l'on se doit d'avoir sur telle ou telle question. J'ai horreur de cette logique même quand d'ailleurs je suis finalement d'accord sur l'essentiel avec les pétitionnaires, cela me donne des fourmis dans mes envies de contradiction. Ce n'est pas en s'imposant par la force que l'on change réellement les choses, le changement n'est plus que subi, ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas avoir des convictions fermes et qu'il faudrait avoir peur de les dire, bien au contraire.

Des gosses ont eu une mauvaise note ? Ils réfléchissent sur le travail qu'ils ont fourni ou pas ? Ils examinent leurs propres actes ? Que nenni, le progrès technique aidant, ils peuvent créer une pétition pour demander d'être évalués moins sévèrement car c'était selon eux « trop difficile ». Sur les réseaux d'ailleurs, on a vu fleurir des pétitions contre de leurs profs ou éducateurs, mal perçus, car il faut dire parfois trop sévères il faut avouer, certains demandent même à leurs élèves de travailler en classe, d'avoir de l'exigence, de lire des livres quand ils sont en bibliothèques et ô scandale de réfléchir par eux-mêmes sans l'aide du « copié-collé ».

Il y en a même qui interdisent les calculettes pour les opérations simples et les traducteurs automatiques en ligne, des salauds à coup sûr.

Voire même et de manière des plus déplaisantes, contre leurs camarades parfois, selon une logique de délation anonyme le plus souvent, en masse qui là pour une fois rappelle pour de bon les fameuses « z-heures les plus sombres de notre histoire »

(TM° de l'auteur).

Des citoyens ne sont pas d'accord avec une loi impopulaire, que celle-ci soit motivée ou pas, ils pétitionnent sur Internet et sont alors persuadés que seul leur point de vue compte, qu'ils le pensent et que donc par là même ils ont raison. Ce sont souvent les mêmes qui ne vont pas voter qui ne s'engagent pas et ne se soucient pas le moins du monde de la démocratie ni de ses institutions ne saisissant pas qu'ils bénéficient d'un privilège insigne sur notre planète en pouvant s'exprimer comme ils l'entendent..

Ne voulant pas que la politique se mène sans eux, mais ne souhaitant pas non plus fournir trop d'efforts quand même, ils créent une pétition et se compte, c'est finalement toujours et encore une manière de se retrouver dans sa tribu, de donner de soi une image flatteuse en pétitionnant contre la mort, la douleur, la haine, la guerre, la violence, des sujets on ne peut plus clivant.

Tu noteras ami lecteur qu'après la plupart des pétitions, y compris celles qui recueillent un grand nombre de voix, il ne se passe jamais grand-chose, il n'y a pas de suivi car au fond il s'agissait juste de se reconnaître « entre soi » et de rester « entre soi », de ressentir le confort de faire nombre, de se noyer dans la masse, d'être comme les autres et de ne pas avoir à penser par soi-même en essayant de prendre un recul nécessaire. Et de plus en plus l'internaute est noyé sous un déluge de pétitions « citoyennes » qu'il est mis en demeure de signer sous peine d'être pris pour un salaud.

J'attends toujours pour ma part une pétition contre les jours de pluie, les dimanches où l'on s'ennuie ou contre la neige en hiver et les coups de soleil en été. Je verrais bien aussi une pétition contre les cons, elle aurait un succès fou, je me mettrais en valeur, il faut dire que pour les cons le con c'est toujours l'autre, donc il y en aurait beaucoup qui la signerait sans hésitations. Et cette histoire de pétitions me rappelle celle qui fût signée par tous les habitants de sa ville contre Jean-Sébastien Bach lorsqu'il tenait les orgues de l'église car considéré comme « trop moderne », « trop élitiste » par les dits habitants...

Qui sait ? Il est possible que cet article taquin déclenche une vague de protestations et une pétition contre ce blog.


Les%20Inconnus%20Abel%20Chemoul%20par%20ribkurios">
Les%20Inconnus%20Abel%20Chemoul%20par%20ribkurios">illustration prise ici


Les Inconnus Abel Chemoul par ribkurios


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines