Magazine Culture

Golden Gate confidential

Publié le 07 juillet 2014 par Lespolarsdemika
Golden Gate confidentialGolden Gate confidential est le nouveau roman de Kirk Russell aux éditions du Toucan le 16 Avril 2014.
Présentation de l'éditeur :Ben Raveneau est enquêteur de la police de San Francisco. C’est un flic quinquagénaire, célibataire et entouré d’amis vieillissants qui partent à la retraite. Sur ordre de ses supérieurs, il doit former équipe avec une jeune policière un peu fragile. On leur confie immédiatement une enquête qui semble « secondaire » :  le meurtre d’une jeune femme, retrouvée nue et ligotée dans un immeuble insalubre du quartier chinois de San Francisco. Cette affaire, en apparence anodine, va pourtant les mener au cœur de trafics vénéneux dans lesquels le SFPD (San Francisco Police Department) n’est pas totalement neutre… Entre  Bullitt  et  LA Confidential ,  Kirk Russell a réussi dans ce livre un portrait dérangeant d’une ville plus brutale et dépravée que ses apparences « iodées » ne le laissent parfois penser.
Les rues de San Francisco sont tout autant fascinantes qu'elles peuvent être parfois dangereuses. C'est ce que va découvrir l'agent La Rosa fraichement associée au quinquagénaire Raveneau. Un duo d'enquêteurs bien différents que tout oppose se lance donc sur une enquête qui sera bien plus compliquée que prévu. Ils vont devoir faire face à un ennemi bien malin qui sait manipuler habilement les gens.
J'ai beaucoup apprécié le personnage de Raveneau qui montre l'image d'un flic fort et rusé, à l'ancienne. Malgré quelques fantômes rangés dans son placard, il ne donne pas l'impression de se renfermer sur lui-même et de s'apitoyer sur son sort. Il a un caractère bien trempé et dégage une énergie surprenante. La Rosa, malgré quelques doutes au départ, n'aurait pu espérer mieux comme co-équipier pour cette affaire : une jeune femme a été retrouvée nue, attachée et morte étranglée dans le quartier chinois.
Dans une affaire parallèle, Cody Stoltz représente le suspect idéal aux yeux de tous. Sorti depuis peu de prison, Cody Stoltz revient sur le devant de la scène au moment où les morts s'accumulent parmi les flics qui l'ont arrêté quelques années auparavant. Raveneau en faisait partie.
Le roman se lit bien. C'est un page-turner efficace bénéficiant d'un personnage fascinant et haut de gamme ainsi que d'une ambiance noire comme on les aime. Même si je n'ai pas totalement accroché à l'histoire, le roman est pourvue de quelques bons passages et bonnes réparties.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lespolarsdemika 321 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines