Magazine Bons plans

#EnFranceAussi: promenons nous dans le Parc de la Vanoise

Publié le 01 juillet 2014 par Christophe @vadrouilleurs

Radonnée en montagnePremier Parc National de France, le Parc de la Vanoise représente un immense territoire de Savoie dédié à la protection de la nature. A l’abri de ses paysages incomparables se trouvent en effet une faune et une flore exceptionnelles …

Très apprécié des randonneurs, le Parc de la Vanoise propose un véritable terrain de jeux aux amoureux de la montagne, dont je fais partie, mais aussi de la nature en général.

C’est ainsi qu’au travers d’une longue promenade dans ce parc, réalisée au cours d’un séjour à Champagny-en-Vanoise, nous avons fait la rencontre pour le moins insolite de « biquette » …

Cet article participe au rendez-vous mensuel « En France aussi … » organisé par 3 blogueuses Voyage : Christelle de Voyage Féminin, Sylvie de Le coin des voyageurs et Nath de La Terre sur son 31

A propos du Parc de la Vanoise

En France aussi
Le Parc National de la Vanoise (PNV) a fêté ses 50 ans d’existence en 2003, il a été créé en effet en 1963 dans le but initial de protéger les bouquetins dont l’espèce tendait à disparaître du Massif de la Vanoise.

Aujourd’hui, avec ses 600 km de sentiers balisés, ce Parc est devenu un vaste terrain d’observation (entre autres) de bouquetins, chamois et marmottes … sans oublier certaines espèces de fleurs protégées.

Ce parc s’étend entre la Maurienne et la Tarentaise et offre pas moins de 107 sommets dépassant les 3000 mètres, son point culminant étant la pointe de la Grande Casse (3855 m), en plus d’une centaine de lacs d’altitude.

Le contexte du séjour

Juillet 2010, nous sommes retournés une semaine à Champagny-en-Vanoise, un authentique village savoyard de la vallée de la Tarentaise où nous étions déjà allés quelques années auparavant avec des amis. Cette belle commune de Champagny-en-Vanoise se répartit sur deux niveaux :

  • Champagny village (altitude 1250m), un lieu de vie où se retrouvent l’église et les commerces
  • le vallon de Champagny le Haut (altitude 1450m), un magnifique lieu naturel préservé au pied des sommets où se trouvent quelques hameaux

Radonnée en montagne

Pour ce séjour nous sommes logés dans la résidence « Les Edelweiss » comprenant un ensemble de chalets traditionnels (façades en pierre et bois, toits en lauze), une piscine et un sauna. Rien de tel pour la détente …

Promenons nous dans le Parc de la Vanoise

Situé aux portes du Parc de la Vanoise, Champagny le Haut est le point de départ de nombreux sentiers de randonnées. Il faut alors garer son véhicule et continuer le chemin à pied pour pouvoir apprécier pleinement le charme des lieux : vallée encaissée entre les sommets, cascades spectaculaires provenant des glaciers, torrents et jolis hameaux y sont au rendez-vous …

Radonnée en montagne

Equipés tous les deux d’un petit sac à dos (pour notre pique-nique) et d’un bâton de marche (pour le fun ?!), nous partons alors en promenade dans le Parc de la Vanoise afin de découvrir un peu la faune et la flore de cet endroit préservé.

Radonnée en montagne

Notre balade est tranquille et agréable, il fait beau et nous progressons à notre rythme sur le sentier, d’autant plus que nous prenons le temps d’observer les marmottes qui sont nombreuses sur notre parcours.

Radonnée en montagne
Radonnée en montagne

Radonnée en montagne

Les fleurs de montagne ne sont pas en reste, nous pouvons en effet admirer différentes variétés tout au long du chemin …

Radonnée en montagne
Radonnée en montagne

Radonnée en montagne

C’est un vrai plaisir que de se promener dans ces lieux de toute beauté, de respirer de l’air pur, de regarder les marmottes jouer entre elles, de sentir les fleurs … et de se sentir proche de la nature. C’est tellement agréable que l’on ne se rend même pas trop compte du dénivelé que l’on parcourt, mais cela sans aucune difficulté cependant car le chemin est tout en lacets.

Radonnée en montagne
Radonnée en montagne

La faim commençant à se faire sentir au fil du temps, l’arrivée à un refuge est alors la bienvenue. Nous nous installons à une table extérieure pour y manger notre casse-croute et n’irons pas plus loin pour cette promenade, nous avons en effet déjà marché pas mal pour arriver à cet endroit.

Radonnée en montagne

Vient alors le moment de prendre le chemin du retour et de commencer à redescendre … Et là, très vite nous rencontrons une petite chèvre sur notre chemin. Pas farouche du tout, celle ci s’intéresse à nous en bêlant … nous ne savons pas trop ce qu’elle fait là toute seule ni ce qu’elle veut, peut être cherche t’elle un peu de compagnie ?

Radonnée en montagne
Radonnée en montagne

Après quelques instants passés avec elle, nous continuons notre chemin … mais celle ci se met alors à nous suivre. Nous avançons, elle avance. Nous stoppons, elle stoppe. Et cela en bêlant de temps en temps … On a l’impression qu’elle nous a adopté, nous aussi puisqu’elle nous tient compagnie. Je la surnomme alors « biquette ».

Radonnée en montagne
Radonnée en montagne

Et pas question pour Valérie et moi de se séparer sur le chemin : biquette attend toujours l’autre avant de continuer la route … avec quelques bêlements.

Radonnée en montagne

En chemin nous croisons quelques randonneurs qui ne manquent pas de trouver cette accompagnatrice un peu originale

:-)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophe 10160 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines