Magazine

Caramel

Publié le 24 juin 2014 par Cinevu @cinevu
Caramel

Caramel

Caramel

Réalisation Nadine Labaki 2007

Une fable superbe sur les femmes, l’amour et sur un pays : le Liban.

Nadine Labaki est grande par sa générosité et par son regard sur nous les femmes, tellement seules, tellement dépendantes. Il s’agit de magie que peu de réalisateurs détiennent; la magie du regard sur la vie et sur une communauté chrétienne ou musulmane et surtout un pays.
Spike Lee détient le don et Nadine Labaki aussi. Ces portraits sont bouleversants et le film détient l’odeur du pays, la musique porte l’histoire, c’est une alchimie magnifique .

Des portraits de femmes sublimes :

Layale et le temps perdu à aimer son homme marié, Yasmine  et sa crainte de la religion, Rose et sa dévotion pour sa sœur Lili, Rima et son amour pour les femmes refoulées, Jamale et sa crainte du temps qui passe.
Dans les films de Nadine Labaki les hommes ont toujours un rôle secondaire mais de grande beauté ou de grande  cruauté.
Cette réalisatrice est une grande et elle confirmera encore son talent avec « Et maintenant on va où ? »


Caramel

Résumé Allo ciné:

A Beyrouth, cinq femmes se croisent régulièrement dans un institut de beauté, microcosme coloré où plusieurs générations se rencontrent, se parlent et se confient.
Layale est la maîtresse d’un homme marié. Elle espère encore qu’il va quitter sa femme.
Nisrine est musulmane et va bientôt se marier. Mais elle n’est plus vierge et s’inquiète de la réaction de son fiancé.
Rima est tourmentée par son attirance pour les femmes, en particulier cette cliente qui revient souvent se faire coiffer.
Jamale est obsédée par son âge et son physique.
Rose a sacrifié sa vie pour s’occuper de sa soeur âgée.
Au salon, les hommes, le sexe et la maternité sont au coeur de leurs conversations intimes et libérées.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cinevu 1433 partages Voir son blog