Magazine Culture

Les critiques // Doctor Who : Saison 8. Episode 5. Time Heist.

Publié le 21 septembre 2014 par Addictedtoseries @AddictToSeries
Les critiques // Doctor Who : Saison 8. Episode 5. Time Heist. La huitième saison de Doctor Who reste fidèle à ses codes en nous emmenant chaque épisode dans un univers bien différent des autres. Et c’est ainsi que, bien loin des dessous de lit lugubres de « Listen »,  le docteur embarque Clara dans une aventure qui se rapproche d’Ocean Eleven, dans le futur bien entendu. Les critiques // Doctor Who : Saison 8. Episode 5. Time Heist. L’épisode commence de façon étonnante puisque c’est dans une salle inconnue que les deux protagonistes lâchent leur vers d’amnésie (qu’on avait vu dans The Snowmen) pour se trouver face à un humain augmenté cybernétique et une jeune femme capable de copier l’ADN de ce qu’elle touche. Un message d’un mystérieux « Architecte » leur donne l’instruction de forcer leur passage dans la banque la mieux gardée au monde. Rien que ça. Les critiques // Doctor Who : Saison 8. Episode 5. Time Heist. Leur aventure dévoile peu à peu les raisons de leur amnésie et les différents rôles qu’ils jouent dans cette mission. En effet, une créature capable de ressentir la culpabilité d’une personne (et de liquéfier leur cerveau accessoirement) fait office de gardien ultime de cette prison. Leur amnésie est donc salvatrice, pour un temps seulement. Le braquage se déroule non sans encombre, puisque les deux nouveaux de l’aventure se sacrifient pour permettre à Clara et au Docteur d’accéder au Coffre Fort contenant les précieux objets valant récompense pour chacun. Plusieurs mystères se présentent à eux, comme les mallettes disposées sur leur passage ou l’absence de récompense apparente pour le Docteur et Clara. Les critiques // Doctor Who : Saison 8. Episode 5. Time Heist. La dernière salle cependant nous offre un retournement de situation digne de l’épisode « The beast below » de la saison 5. En effet, la récompense du Docteur réside dans la véritable intention de ce dernier. L’architecte n’est autre que le Docteur, qui avait planifié en avance son aventure dans le but de libérer la créature de l’emprise de la banque en libérant sa compagne retenue prisonnière. Ainsi, en plus d’aider les deux humains modifiés à retrouver un peu de leur vie, le Docteur n’avait pour but que de venir en aide à des créatures, dernières de leur espèce, à retrouver la liberté.
Note : 7/10. En bref, bien loin derrière la profondeur philosophique de « Listen », « Time Heist » nous offre une course contre la montre avec une fin touchante au final très divertissante. On pourrait cependant regretter une réalisation parfois un peu rapide et maladroite, qui est heureusement contrebalancée par le dynamisme des personnages présents. PS : L’épisode suivant s’annonce très sympa, avec une histoire concentrée sur la relation de Clara et Pink et le Docteur qui commence à la jalouser… Wait and see ! Par : Baptiste Juge

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Addictedtoseries 99308 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte