Magazine Voyages

Croatie. Road trip #3 Zadar, l'escale rapide au bord de l'Adriatique.

Publié le 05 octobre 2014 par Feedbackbaby
Croatie. Road trip #3 Zadar, l'escale rapide au bord de l'Adriatique.
Vous savez ce que c'est, quand on prend des vacances pour voir la mer. C'est l'excitation totale, l'attente insupportable avant de pouvoir enfiler ce maillot de bain shoppé moitié prix pendant les soldes d'été et de plonger dans l'eau vivifiante. Et quand, enfin, vous l'apercevez au loin, ce scintillement bleuté qui vous force à mettre vos lunettes de soleil pour vous en protéger les pupilles, vous êtes à deux doigts d'envoyer valser jupette et sandalettes pour courir vous jeter dedans en criant "YOLO !" tel le canard en plastique enthousiasmé par son bain à bulles.
Oui, y'a d'la joie à prendre un bain de mer.
Voilà donc ce que j'ai ressenti quand nous avons posé nos tongs à Zadar, notre première escale sur la côte croate. Avec les copains, nous avions loué un appartement pour une nuit chez un particulier, un peu en retrait de la zone du centre-ville qui, on le découvrirait plus tard, se trouve être une île fortifiée.
On a passé une soirée et une matinée à Zadar, ce qui est peu.
Le soir, on a eu juste assez de temps pour faire un tour dans les allées piétonnes (très épurées, rien qui dépasse), manger une part de pizza et boire un soda sur une terrasse dans une rue très peu fréquentée.
Le matin suivant, on a acheté de quoi petit-déjeuner dans un supermarché avant de piquer une tête dans l'Adriatique pendant une heure.
Peut-être vous demandez-vous la raison pour laquelle on faisait aussi peu de dépenses "plaisir" alors qu'on était en vacances. La réponse est simple : on voyageait en mode "économies".
L'argent, c'est un peu le nerf de la guerre quand on est volontaire européen ; si vous n'avez pas économisé avant le départ, vous raclez les fonds de tiroirs pour trouver quelques euros perdus ou vous comptez sur votre argent de poche du mois. Ce qui n'était pas mon cas mais plutôt celui de certains de mes amis. Et comme je ne voulais pas voyager sans eux, je m'étais alignée sur leur décision de voyager cheap par respect pour eux et, du même coup, pour mon compte en banque.
Cela ne nous a pas empêché de profiter du voyage en bons touristes adeptes des selfies, des traditionnelles cartes postales et des magnets pour le frigidaire (ça, c'est moi).
Croatie. Road trip #3 Zadar, l'escale rapide au bord de l'Adriatique.
Et sinon, qu'y a-t-il à voir à Zadar ?
Si nous nous sommes arrêtés dans cette ville, ce n'était pas que pour le charme de ses vieux murs.
Nous avions vu plusieurs vidéos de l'orgue marin (cliquez ici pour voir une vidéo), une construction architecturale assez spéciale qui consiste à laisser l'eau de mer jouer de l'instrument en fonction du mouvement des vagues. On peut ainsi s'asseoir sur des marches face à la mer pendant que cette dernière nous joue un petit air de sa propre composition. C'est très, très cool.
Quelques pas plus loin, il y a le "greeting to the sun" (cliquez ici), une espèce de jeu de lumières installé dans le sol ; celui-ci est absolument à voir de nuit. Il fait un peu penser au sol d'un dancefloor à la mode 70's, on serait presque tenté d'y faire le moonwalk en chantant "Billie Jean".
Pour le reste, selon notre logeuse, la ville regorge d'endroits branchés où sortir. Mais ça, on n'a pas eu le temps de l'expérimenter. Il nous fallait bien être en forme pour repartir le long de la côte, en direction de Dubrovnik...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Feedbackbaby 266 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine