Magazine Marketing & Publicité

Henri Seydoux (Parrot) : l’innovation ce n’est pas marrant ! #hubforum

Publié le 10 octobre 2014 par Yann Gourvennec @ygourven

Innovation

C’est un moment qu’on attend depuis longtemps a dit Vincent Ducrey en accueillant hier Henri Seydoux, PDG et fondateur de Parrot. Le PDG du champion français de la High Tech nous a livré une leçon magistrale d’innovation, et nous vous prévenons, ce n’est pas drôle … il va falloir travailler !

L’innovation c’est difficile

Parrot a été fondée en 1994 avec l’aide de Sofinova. Il est passé par toutes les étapes : le garage, l’ANVAR, le capital risque, le 2ème tour, puis la bourse. Dans Parrot, il a créé des “startups”, des micro équipes qui sont en ligne avec ce que Parrot sait faire mais qui innovent en dehors du cœur du métier. Parrot est à l’origine spécialisée dans le traitement de signal et ils sont devenus le leader du téléphone dans la voiture (y-compris en OEM avec des fabricants de voitures).

20141009 074944579 iOS

Henri Seydoux sur scène au hub forum interviewé par Frédéric Simottel

L’innovation c’est très dur ce n’est pas marrant

A dit Henri Seydoux. Dans une entreprise, tout fait que c’est dur d’innover c’est pour cela qu’il faut que « le boss montre le chemin ». Il y a 450 ingénieurs chez Parrot dont une grande partie travaille pour des clients et une poignée travaille sur des startups qui créent des choses qui existeront peut-être mais ne “seront pas évidentes”. On a lancé les petits robots (mini drones) pour lancer une innovation dans le spectre du téléphonie portable qui soit proche du monde du jeu vidéo. « L’Internet des objets on l’a vu il y a longtemps », mais “j’ai vu tout de suite qu’on ne pourrait pas le faire”. Henri Seydoux nous explique pourquoi et sutout, pourquoi il ne faut pas copier les autres (surtout les champions du monde) si l’on veut innover.

Ne pas copier, et tutoyer l’interdit

Apple avait déjà développé un Apple Nano qui pouvait servir de montre et ça a décidé Seydoux de ne pas copier. La première difficulté c’est de ne pas copier. C’est pour cela que Parrot s’est lancé dans des innovations comme les drones. « C’est à la limite de l’interdit » a dit Frédéric Simottel qui l’interrogeait : “tout ce que nous faisons est à la limite de l’interdit” a répondu Henri Seydoux, et « cela doit être sans doute une des lois de l’innovation ». Aujourd’hui Parrot est le leader des drones pour architectes et ambitionne de devenir le premier pour les agriculteurs également (on le sait ici, les agriculteurs sont les champions de l’innovation, comme l’expliquait encore Hervé Pillaud que j’interviewais hier) alors qu’il commentait un film d’amateur tourné par des ingénieurs de l’entreprise. Grâce au community manager de Parrot qui est aussi un lève tôt, nous vous livrons les deux vidéos des drones ci-dessous. Comme l’explique M. Seydoux, « les drones, cela fournit toujours de belles images ». Il ne me reste plus qu’à en acquérir un pour l’antimuseum !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Yann Gourvennec 5728 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte