Magazine Cinéma

Samba

Publié le 13 octobre 2014 par Nivrae @nivrae

209765.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Samba est un film réalisé par le duo  Eric Toledano, Olivier Nakache (Intouchables, Nos jours heureux)

Date de sortie : 15 octobre 2014

Casting : Omar Sy, Charlotte Gainsbourg, Tahar Rahim, Izïa Higelin, Hélène Vincent

Synopsis : Samba, Sénégalais en France depuis 10 ans, collectionne les petits boulots ; Alice est une cadre supérieure épuisée par un burn out. Lui essaye par tous les moyens d’obtenir ses papiers, alors qu’elle tente de se reconstruire par le bénévolat dans une association. Chacun cherche à sortir de son impasse jusqu’au jour où leurs destins se croisent… Entre humour et émotion, leur histoire se fraye un autre chemin vers le bonheur. Et si la vie avait plus d’imagination qu’eux ?

232937.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce film est une adaptation du roman « Samba pour la France » de Delphone Coulin paru en 2011. Le duo à qui l’ont doit le film à succès Intouchables, est de retour pour un nouveau film humain.

C’est l’histoire d’un sans-papier qui rencontre une jeune femme abîmée, dans le centre de rétention où il réside. La rencontre entre les deux est douce, tout les oppose, mais lui est un homme drôle et bon. Le film nous montre la vie de ces hommes que l’on croise parfois dans les zones industrielles dans l’attente qu’un patron vienne les chercher. Ces hommes sans papier, ces travailleurs invisibles qui tentent de s’en sortir en France.

Au casting on retrouve Omar Sy qui prend d’ailleurs un accent auquel j’ai mis un peu de temps à m’habituer. Charlotte Gainsbourg joue une fois de plus la jeune femme perdue et dépressive, Tahar Rahim m’a étonné dans un rôle comique et un peu sensuel…  Je pense que la scène « Coca&Cola » va en marquer plus d’un(e). Izïa Higelin est là aussi, mais dans un rôle assez minime, j’ai aussi apprécié de voir Hélène Vincent!

236375.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Le film m’a beaucoup plu, je me suis sentie bien tout le long, c’est beau, c’est humain et très doux. La musique de Ludovico Einaudi englobe avec perfection cette histoire, c’est un bonheur de ré-entendre ses compositions.

Ca fait un grand bien ce genre de film, ces histoires qui rassemblent des personnages que tout sépare. J’ai eu l’impression de voir un film humain, pas cliché, ni irréel et pas entièrement déprimant sur un sujet qui n’est pourtant pas marrant à vivre tous les jours.

Le duo a parfaitement réussi son film, maîtrisant le sujet, le choix des acteurs et la musique. Il n’est pas au niveau du drôlissime Intouchables mais à ne pas manquer quand même !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nivrae 3273 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines