Magazine Culture

Les critiques // Doctor Who : Saison 8. Episode 9. Flatline.

Publié le 19 octobre 2014 par Addictedtoseries @AddictToSeries
Les critiques // Doctor Who : Saison 8. Episode 9. Flatline. Pour le neuvième épisode de Dr Who, les scénaristes se sont amusés à jouer avec notre perception des dimensions dans un épisode sympathique qui donne une fois de plus de la profondeur sur la véritable nature du Docteur… Un peu redondant peut être ? Nous retrouvons donc Clara qui cache ses aventures a Pink avec plus ou moins de facilités, d’autant que le Tardis fait des siennes et la dépose à plusieurs kilomètres de son point de départ. Ce dernier ne fait pas que ca car il se met à rétrécir, piégeant le Docteur dans son propre vaisseau.
Les critiques // Doctor Who : Saison 8. Episode 9. Flatline. A l’extérieur, les habitants de la petite ville de Bristol sont depuis quelques temps victimes de mystérieuses disparitions, avec cela des peintures de leurs silhouettes se retrouvant mystérieusement sur les murs d’un petit couloir ferroviaire. Il est donc temps pour Clara de prendre les choses en mains et enquête sur ces disparitions, servant d’œil et de main au Docteur, chose qu’elle apprécie particulièrement, prendre le rôle de son ami le temps de quelques heures. Cependant, l’amusement ne dure pas quand elle et les quelques travailleurs d’intérêt général se retrouvent confrontés à une entité extraterrestre plus qu’étrange, ne vivant que dans deux dimensions semblant expérimenter sur les humains pour comprendre les trois dimensions, absorbants ces derniers dans les murs, les sols etc. 
Les critiques // Doctor Who : Saison 8. Episode 9. Flatline. Le docteur tente de comprendre leur message et de déterminer si leurs intentions sont malveillantes ou non, mais très vites tous vont se rendre compte de leur intention de prendre le contrôle des trois dimensions, quand des créatures copiant pâlement les humains émergent des murs. Le Tardis quand a lui souffre des expériences dimensionnelles et se retrouve déchargé, allant jusqu’a prendre un état de siège, se transformant en cube hermétique. On a d’ailleurs le droit à une scène cocasse ou le docteur se fait bernard-l’hermite en traînant son petit Tardis en sortant sa main pour échapper ç un train lui fonçant dessus.
Les critiques // Doctor Who : Saison 8. Episode 9. Flatline. La situation se résout quand Clara utilise les talents de graffitis de son ami pour que les créatures rechargent sans le savoir les batteries du Tardis, donnant l’occasion au Docteur de redonner à son vaisseau la taille normale et d’éliminer une fois pour toutes ces créatures. L’épisode se finit sur une réflexion encore une fois sombre sur le docteur, quand il lui dit qu’elle était brillante dans son rôle, mais que jamais ce rôle ne sera bon. On a également le droit à une apparition de Missy qui serait lié à Clara… Serait)ce effectivement celle qui lui aurait donné le numéro dans la saison 7 ?
Note : 7/10. En bref, un épisode intéressant car ne mettant pas le Docteur en avant, donnant une chance à Clara de se mettre dans  ses chaussures. L’aspect dimensionnel est très bien traité et les créatures bien conçues. On s’amuse ! Mais on commence à tourner en rond avec les mystères, et il nous tarde de savoir où va et ou finira cette saison… Plus que trois épisode ! Par : Baptiste Juge

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Addictedtoseries 100324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog