Magazine Culture

Rare première édition séparée de la Cosmographie d’Oronce Fine.

Par Librairiecamillesourget @CamilleSourget

Rare première édition séparée de la Cosmographie d’Oronce Finé.

Paris, Simon de Colines, 1542.

Oronce rel Rare première édition séparée de la Cosmographie dOronce Fine.Oronce grav Rare première édition séparée de la Cosmographie dOronce Fine.

ORONCE FINE. … De Mundi sphaera, sive Cosmographia, primave Astronomiae parte, Lib. V: Inaudita methodo ab authore renovati, propriisque tum commentariis & figuris, tum demonstrationibus & tabulis recens illustrati…
Paris, Simon de Colines, 1542. Cum amplissimo Regis privilegio.

In-folio de (1) f.bl., (6) ff. dont le titre-frontispice et une gravure à pleine page, 112 ff., (2) ff.bl., 92 gravures et vignettes dans le texte. Longue note manuscrite au verso du dernier f. Vélin souple, dos lisse. Reliure de l’époque.

316 x 212 mm.

Rare première édition séparée de la Cosmographie d’Oronce Fine.
Mortimer, French, 226 ; Brun, p. 189 ; Renouard, Colines, pp. 358-359.

Il s’agit d’une version augmentée et modifiée de la troisième partie de la Protomathesis (1532).

Le présent ouvrage est composé de deux parties, une première dédiée à la cosmographie et une seconde à la trigonométrie.

Oronce front Rare première édition séparée de la Cosmographie dOronce Fine.
Oronce p1 Rare première édition séparée de la Cosmographie dOronce Fine.

Oronce Finé (1494-1555) suivit au collège de Navarre un cours d’humanités et de philosophie, et abandonna ces études pour se consacrer entièrement aux mathématiques.
Tous les écrivains contemporains sont unanimes dans les éloges qu’ils font de ce professeur ; ils parlent de lui avec une sorte d’admiration, et en effet ses leçons paraissent avoir jeté le plus vif éclat. Tous les hommes remarquables de son temps, dans les lettres, les arts, et la magistrature, des princes, des ambassadeurs, se pressaient à son cours : le roi lui-même, assure-t-on, daigna plus d’une fois aller l’entendre. Le mérite de ce professeur est d’avoir, par l’éclat de son enseignement, encouragé l’étude des sciences exactes.

Dans ce traité, le mathématicien, astronome et cartographe Oronce Finé, qu’Hoefer appelle “le restaurateur des mathématiques en France“, donne des instructions pour l’établissement des cartes en utilisant comme exemple le sud de la France et détaille trois méthodes pour la projection d’une carte du monde sur une surface plane.

La première partie comporte « the description of the fixed celestial sphere used for reference, essential ideas concerning the astronomy of the ‘primim mobile’ (right and oblique ascensions and the duration of diurnal arcs) » (DSB).

La cosmographie de Finé rivalisait avec celles de Sacrobosco et d’Appian tant par son autorité que par sa popularité.

L’abondante illustration se compose d’un superbe titre frontispice orné d’un grand encadrement aux arts libéraux, ici en premier tirage, d’une grande planche à pleine page représentant Uranie et l’auteur et de 92 figures démonstratives, dont 25 paraissent ici pour la première fois.

Of the eighty-nine woodcuts, sixty-four are the original blocks designed by Finé for the ‘Cosmographia’ section of the ‘Protomathesis’. Sixteen of the ‘Protomathesis’ blocks were dropped or replaced” (Mortimer).

Précieux exemplaire à grandes marges conservé dans sa première reliure en vélin souple de l’époque.

Prix : 8 500 €


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Librairiecamillesourget 372 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines