Magazine Cinéma

“Nos enfants” d’Ivano De Matteo

Publié le 16 décembre 2014 par Boustoune

Après Les Equilibristes, Ivano De Matteo reste dans le registre du drame familial et social. Il décrit les tourments de deux couples bourgeois, confrontés au pire des cas de conscience après avoir découvert l’implication de leurs enfants dans un crime sordide.

Nos enfants - 4

De retour d’une soirée trop arrosée, Michele (Jacopo Olmo Antinori) et sa cousine Benie (Rosabell Laurenti Sellers) ont tabassé à mort une SDF et ont fui les lieux du crime sans prévenir les secours. Mais une caméra de surveillance a filmé l’agression, et la vidéo fait la une des journaux télévisé. Malgré la mauvaise qualité des images, Paolo et Chiara (Luigi Lo Cascio et Giovanna Mezzogiorno), les parents de Michele, et Massimo et Sofia (Alessandro Gassman et Barbora Bobulova), les parents de Benie, comprennent illico que ce sont leurs enfants qui sont responsables de cette agression sauvage.
Les enfants commencent par nier farouchement, se braquant à la moindre tentative de dialogue, mais ils reconnaissent finalement leur crime, prétendant que c’était un accident. Les deux couples, frappés par le même drame, doivent maintenant décider de la marche à suivre.

Nos enfants - 2

Que faire pour éviter la honte et le scandale, que ni Paolo, le pédiatre réputé, ni MIchele, le brillant avocat, ne peuvent se permettre?
Dénoncer les adolescents?  Les pousser à avouer leur crime et se rendre aux autorités? Ou, au contraire, faire comme si de rien n’était, puisque la police n’a aucune piste concrète? Et dans ce cas, faut-il les protéger à tout prix? Ces questions donnent lieu à des débats passionnés entre les deux familles, tant les personnages ont des philosophie de vie opposées. Paolo semble plus intègre et plus droit moralement que Michele. Il milite pour que les deux adolescents avouent leurs crimes, tandis que son frère refuse catégoriquement de livrer sa fille à la police. Mais les choses se font plus complexes à mesure que le film avance. Les liens du sang seront-ils plus fort que la morale et la justice? Tel est l’enjeu d’un scénario habile, truffé de revirements de situation qui remettent en question les certitudes des personnages et celles des spectateurs.

Nos enfants - 5

Portée par les six acteurs, tous épatants, et par la mise en scène sèche, brute et très précise d’Ivano De Matteo, qui joue sur les motifs évoquant l’enfermement et la division, Nos enfants est une oeuvre qui atteint sa cible. Elle dérange le spectateur et le pousse à s’interroger sur ses propres convictions morales. Qu’aurait-il fait à la place des personnages? Qu’aurait-il fait pour protéger l’unité familiale? Globalement, il s’agit donc d’un film assez réussi, même si la narration aurait gagné à être un peu moins condensée, pour donner davantage de complexité aux personnages et mettre mieux en relief le dénouement, un peu trop abrupt.
En tout cas, Ivano De Matteo confirme avec ce long-métrage qu’il est un des cinéastes italiens à suivre de près.

_______________________________________________________________________________

Nos enfants
Nos enfants
I Nostri Ragazzi

Réalisateur : Ivano De Matteo
Avec : Luigi Lo Cascio, Alessandro Gassman, Barbara Bobulova, Giovanna Mezzogiorno, Jacopo Olmo Antinori, Rosabell Laurenti Sellers
Origine : Italie
Genre : cas de conscience
Durée : 1h32
date de sortie France : 10/12/2014
Note :
Contrepoint critique : Télérama

_______________________________________________________________________________


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Boustoune 2984 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines