Magazine Culture

Les Fantastiques livres volants de Morris Lessmore

Publié le 02 mars 2015 par Loulou Coco

51se4UFGQ5L

   Les Fantastiques livres volants de Morris Lessmore, de William Joyce et Joe Bluhm

Il y a des rencontres qui tombent sur vous, comme ça, avec un timing impeccable et qui bouleversent un peu (beaucoup) votre quotidien. Ma rencontre avec Les Fantastiques livres volants de Morris Lessmore n’a pourtant rien d’extraordinaire, mais pour lui faire justice je vais y mettre de la poésie lyrique. Par un après-midi pluvieux, tandis que j’errais dans le rayon album en quête de l’ouvrage parfait pour un client, un album murmura sur mon passage. Il était hors-norme, voyez-vous. Je n’y prêtais aucune attention sur le moment, mais force était de constater que chaque fois que je passais devant ce rayon, mes yeux étaient attirés par lui. Un format inhabituel le faisait dépasser de quelques centimètres des étagères, dévoilant pudiquement une couverture aux couleurs maîtrisées et au dessin arrondi. Aussi, un jour je cédais à la tentation et le feuilletais. Son intérieur sentait bon l’œuvre élaborée, les textes réfléchis et les illustrations débordantes d’imagination. Je pensais que notre histoire s’arrêterait là, piètre devin que je faisais. Quelques semaines plus tard, il m’appela encore, me rappelant par là qu’il n’avait su conquérir le cœur des lecteurs de passage. J’eus pitié de lui et le ramenait à la maison, pour ne plus jamais m’en séparer. 

 C’est une magnifique histoire, vous ne trouvez pas ? Une histoire d’amour entre un livre et une lectrice qui ressemble pourtant à tant d’autres par le monde. Et c’est là toute la magie de cet album qui finalement, n’est rien de plus qu’une ode à l’amour que l’on peut porter aux livres. Laissez moi vous conter une deuxième histoire : celle de Morris Lessmore et de ses fantastiques livres volants.

Morris Lessmore aime les mots. Il les aime tellement qu’il les couche dans un livre, son livre. Un jour, alors que sa vie vient d’être bouleversé par une tempête et que son moral est en berne, il rencontre une jeune fille qui lui prête son livre préféré. Mais ce n’est pas un livre normal, c’est un livre volant qui va emmener M. Morris dans un voyage au cœur d’une bibliothèque très particulière. M. Morris n’en sortira pas inchangé, et vous non plus.

flying

Une belle invitation à la lecture

 L’histoire est touchante. Elle fait appel au lecteur passionné qui sommeille en chacun de nous. Remplie de clins d’œil et de tendresses, tant stylistiques que narratives, le style de William Joyce a de quoi ravir les amoureux de belles lettres. C’est assez rare, dans un album destiné aux enfants, de trouver une maîtrise aussi parfaite des mots. Je qualifierais même le texte de poésie en prose (c’est à dire sans rimes).

Le format hors norme de l’album permet également à l’histoire de « s’étaler ». Le dessinateur a fait sur ce point un travail remarquable, jouant avec tous les espaces de la page. D’ailleurs, les dessins sont aussi maîtrisés que le texte. Plus que ça, les couleurs à la fois douces et captivantes sont une ode à un voyage dans l’imagination des créateurs de cet album. 

La qualité de mes photos ne rend malheureusement pas totalement hommage à la palette du dessinateur.

La qualité de mes photos ne rend malheureusement pas totalement hommage à la palette du dessinateur.

Le plus surprenant dans cet album est la véritable complémentarité entre les textes, ou plutôt les mots et les dessins. L’album que nous tenons en main sert en fait de décor pour l’aventure, au sens propre du terme. Mr. Morris, le héros, plonge dans notre lecture pour braver les pages que nous tournons. Cela fait un tout petit peu Inception, mais en nettement plus compréhensible.

Morris qui tient un livre vogue sur un autre livre dans mon livre ... Je vous avais dit que c'était inception !

Morris qui tient un livre vogue sur un autre livre dans mon livre … Je vous avais dit que c’était inception !

Et une fois n’est pas coutume, le succès du livre ne donna pas naissance à un film, c’est l’inverse. En 2011, William Joyce, qui avait déjà travaillé sur des films d’animation, décida de créer The Fantastic Flying Books of Mr. Morris Lessmore, un court métrage de 15min racontant la vie de ce M. Lessmore, amoureux des mots.
Ce court métrage gagna la même année le prestigieux Oscar du meilleur film d’animation. Excusez du peu. Porté par ce succès, Joyce décida de continuer l’aventure en sortant un album adapté de ce film. Mais c’est pas fini. Le livre ayant connu autant de succès que le film, Joyce décida de pousser l’aventure encore plus loin. Et quoi de mieux pour pénétrer encore plus l’imaginaire de l’album qu’une application interactive ?

Disponible sur iPad, et iPhone uniquement, cette application propose aux lecteurs de prendre le rôle de narrateur omniscient et de (re)faire vivre les aventures des livres volants à Morris. Rendez-vous en bonus pour en savoir plus.

Vous l’aurez compris, Les Fantastiques livres volants est un album coup de cœur. Tout est absolument magnifique dedans : les dessins, les couleurs, l’histoire … Et parce que parfois de jolies images valent plus qu’un beau discours, je vous laisse juger par vous-même.

niche

follow

voyage

Le Recap':

Points positifs :

  • Une ode à la lecture et à l’amour des mots
  • Des illustrations magnifiques

Points négatifs :

  • Un format qui ne rentre pas dans toutes les bibliothèques
  • Une histoire peut-être un peu trop poétique pour les petits

Bonne lecture les Cocos !


Auteur : William Joyce
Dessinateur : Joe Bluhm
Editeur : Bayard Jeunesse
Date de parution : 07/02/2013
Public cible : à partir de 6 ans


BONUS :

Pour les chanceux disposant d’un Ipad, IPod, IPhone, IPotatoes ou je ne sais pas quoi lié à Apple, vous pouvez télécharger l’application liée à l’album par ici. Et pour les autres (comme moi), il faudra se contenter de cette vidéo de présentation qui, il faut l’avouer, donne envie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loulou Coco 1387 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines