Magazine Côté Femmes

Ces polémiques qui divisent mais ne servent pas à grand chose . . . !

Publié le 03 mars 2015 par Dounia Joy @Dounia_Joy

Depuis quelques jours, trois polémiques ont agité les réseaux sociaux et divisé deux groupes.

De quelle couleur est cette foutue robe ?!

a-gauche-la-photo-originale-au-milieu-la-robe-blanche-et-or-retouchee-avec-40-de-luminosite-et-de-contraste-en-plus-a-droite-la-robe-bleue-et-noir-retouchee-avec-30-de-luminosite-et-40-de-contraste_5258767

Commençons par l’histoire de la robe qui a agité Twitter Et Facebook. Je n’ai de prime abord, pas du tout compris le statut d’une amie sur Facebook « Bin moi cette robe, je la vois bleue et dorée! ». Et là, je me dis : « Hein, mais de quoi parle-t-elle ?! » Bon je passe, jusqu’à ce que je retombe sur un autre statut d’une autre connaissance : « Et sinon la robe de merde tu la vois bleue et noire ?? ». Et là, je me dis, mais bordel, qu’est-ce que c’est que cette histoire ?! Je tape alors « robe bleue et noire » dans Google et grosse crise de rires ! Je tombe sur la photo d’une robe bleue et noire (je me demande comment on peut la voir autrement) et que cette robe divise les réseaux sociaux entre ceux qui la voient bleue et noire et les autres qui la voient blanche et dorée ! WTF ! Selon Buzfeed, qui a consulté ces 25 millions de lecteurs, 72% des internautes la voient blanche et dorée, et 28% jurent qu’elle est bleue et noire. Et là, je m’interroge sur la vision des gens quand même (moi-même qui pourtant porte des lunettes) parce-que nous sommes donc moins nombreux à la voir telle qu’elle est, c’est-à-dire bleue et noire ! Il semblerait que la fatigue, la surexposition et les contrastes de l’écran sur lequel on la regarde, ainsi que leur taille jouent sur la perception des couleurs. Les couleurs situées dans la pièce de l’endroit où on regarde peuvent également jouer sur la perception.

« Toute la Vie », le nouveau clip des Enfoirés

Parlons maintenant de la dernière chanson des Enfoirés, « Toute la Vie ». Les paroles de la chanson écrite par Jean-Jacques Goldman ont été fortement critiquées. Le clip lui-même est déjà particulièrement risible. Les jeunes (inconnus) d’un côté, avec les Enfoirés censés représenter les adultes de l’autre (Rappelons l’âge de Jean-Baptiste Mounier ou pas la peine ?!). Le message de la chanson se veut plein d’espoir, mais quand je l’écoute, j’ai plutôt l’impression que les « vieux » engueulent les « jeunes » qui eux sont perçus comme ne faisant que se plaindre, et des adultes qui leur rétorquent qu’ils ont toute la vie et qu’ils n’ont qu’à bouger leur cul. Quand les jeunes leur font comprendre que ce n’est pas la même jeunesse aujourd’hui, qu’à leur époque les « vieux » avaient la croissance, le plein-emploi et peu de chômage, les « vieux » répondent qu’ils n’ont pas volé tout ce qu’ils ont eu. Çà veut dire quoi ça ? Qu’un jeune aujourd’hui, s’il n’a pas ce qu’il veut, il va forcément se mettre à voler ?! La répartie des « vieux » n’est d’ailleurs pas très mature ni très intelligente avec le « Je rêve où tu as fumé ?! » WTF ! On en parle du : « Aujourd’hui j’envie tellement ta jeunesse. Quel ennui, je l’échange contre ta caisse ». Non, je crois que ce n’est pas la peine. En gros on nous reproche notre jeunesse ! Et puis, la planète est telle que les « vieux » l’ont laissé donc c’est bien gentil de nous demander de nous bouger quand eux n’ont eu qu’à foutre les pieds sous la chaise ! (J’extrapole hein!). Bref, cette chanson pue la merde ! De plus, une bande de « vieux » étalant sa richesse devant une bande de « jeunes », je ne vois pas le rapport avec le contexte des Enfoirés, c’est un peu une insulte à Coluche et son association !

L’interdiction de la fessée comme punition aux enfants

Ces polémiques qui divisent mais ne servent pas à grand chose . . . !

Penchons nous pour finir, sur l’interdiction de la fessée sur les enfants. Le Conseil de l’Europe a condamné la loi française car elle n’interdit pas totalement les châtiments corporels envers les enfants. Ça me fait franchement rigoler !! Je crois que ma génération et moi avons tous reçus dans notre enfance quelques fessées quand nous faisions des bêtises ou que nous n’étions pas sages, et pourtant aucun d’entre nous n’est devenu clairement violent ! Je crois qu’à un moment donné, il faut arrêter de vouloir tout interdire, une fessée n’a jamais tué ! Mettre une petite fessée à son enfant, je ne trouve pas cela très violent, le prendre, le secouer, le pousser oui. Tout dépendra de la perception du degré de violence de chacun propre à ses ressentis. Et puis, interdire la fessée ni changera rien de toute façon, les violences conjugales sont bien interdites et pourtant… !

On aura tous une opinion différente, ceux qui verront noir les autres or, ceux qui prendront la chanson à la rigolade ou les autres qui se sentiront offensés, et ceux qui seront pour et les autres contre, mais une chose est sûre, dans le fond, il n’y a vraiment pas de quoi fesser, euh fouetter un chat !

20150108071927



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dounia Joy 1450 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine