Magazine Culture

Février en 10 photos. Le mois des derniers regards sur Budapest.

Par Feedbackbaby
Février en 10 photos. Le mois des derniers regards sur Budapest.
Je l'ai déjà mentionné dans cet article-ci, je suis définitivement rentrée en France. Comme il s'agissait de ma première expatriation, le retour me semble un peu... violent. Ce doit être toujours un peu comme ça, j'imagine, lorsque l'on quitte une vie riche de fêtes, d'activités, d'amis et d'une romance à fort potentiel : on se sent un peu démuni quand vient le temps de retourner à la case départ au jeu de la Vie.
Moi, ça me donne envie de crier "C'EST PÔ JUSTE !" et de taper des pieds en piquant une crise de nerfs, mais comme je suis une adulte mature et responsable (ou, disons, à moitié), je tente de garder mon calme et de penser positif en lisant The Secret de Rhonda Byrne. (j'en reparlerai)
Toujours est-il que j'avais envie de terminer ce merveilleux projet Un mois 10 photos initié par Marie (Les Tribulations de Marie) sur une note positive comme j'adore toujours le faire, alors allons-y ! Pour résumer en quelques mots ce mois de février : c'était de loin le plus émotionnel de toute mon année de volontariat.
Février en 10 photos. Le mois des derniers regards sur Budapest. Février en 10 photos. Le mois des derniers regards sur Budapest. Février en 10 photos. Le mois des derniers regards sur Budapest. Février en 10 photos. Le mois des derniers regards sur Budapest. Février en 10 photos. Le mois des derniers regards sur Budapest. Février en 10 photos. Le mois des derniers regards sur Budapest. Février en 10 photos. Le mois des derniers regards sur Budapest. Février en 10 photos. Le mois des derniers regards sur Budapest. Février en 10 photos. Le mois des derniers regards sur Budapest. Février en 10 photos. Le mois des derniers regards sur Budapest.
1* Un jour à Eger : 2h de bus pour atteindre cette ville de la province hongroise et s'y sentir comme un dimanche de promenade en famille.
2* Profiter de l'instant : un après-midi ensoleillé, j'ai éprouvé le besoin impérieux d'aller marcher le long de l'avenue Andrassy jusqu'à la place des Héros, de la musique dans les oreilles.
3* Rester avec moi-même : parfois, il est bon de prendre du temps pour soi. Toujours réfugiée au Müszi, je me suis cachée dans les méandres de cet endroit atypique pour boire tranquillement ma tasse de café et noter ce que je voulais visiter dans les jours prochains.
4* Une fête surprise : ce jour-là, j'avais pris 27 ans. Le plus bel anniversaire que j'ai eu :) Surtout avec cette dîner surprise organisé par ma coloc' et des amies alors que je rentrais de mon club de salsa.
5* Danser la salsa : ha ! Parlons-en, justement. En France, je danse rarement en soirées salsa, de ce fait j'ai été pratiquer un maximum (ici, le Barrio Latino).
6* Des heures studieuses : arrivée en fin de volontariat, j'ai dû réfléchir ardemment à mes compétences gagnées pendant cette expérience. Pour y réfléchir dans une ambiance favorable, j'ai été dans l'une des plus impressionnantes bibliothèques de Budapest.
7* Apprendre : la Maison de la Terreur faisait partie des musées que je me devais de visiter. Une claque.
8* Traîner dans la capitale : un après-midi à faire des photographies de la ville, le long du Danube. Dommage, le temps était gris.
9* Des découvertes : avec une copine, on aime aller boire des chocolats chauds ou des thés dans des cafés un peu clinquants. Celui-ci est mon coup de coeur, Vintage Garden (surtout son cheesecake Oreo) !
10* Admirer la splendeur : ceci est l'intérieur du Café Central, très fréquenté par les touristes. Pareil, je voulais y aller... Il n'y a qu'à Budapest que l'on trouve des endroits aussi beaux, idéals pour s'y faire emmener en rendez-vous galant :')

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Feedbackbaby 266 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines