Magazine Culture

Monarchy weird traditions Top 10

Publié le 29 mars 2015 par Pomdepin @pom2pin

Encore les Royals, j’espère que ça ne vous lasse pas. Cette semaine, la presse britannique a beaucoup parlé d’eux. Il y a d’abord eu les cérémonies autour de Richard III, ce malheureux roi Plantagênet massacré par Henry Tudor et Shakespeare réunis, et qu’on a retrouvé par hasard sous un parking. Son squelette a eu doit à une procession et un enterrement grandiose. Mais on a aussi parlé des Royals bien vivants. Charles prend sur lui régulièrement de donner son avis alors qu’on ne lui demande rien, par écrit en plus, aux gouvernements successifs. La presse a souhaité avoir accès à ces courriers (qu’on appelle les « Black spider letters » parce que ce pauvre Charlie écrit comme un gougnafier et que ses torchons sa calligraphie ressemble à des dessins d’araignées. En français, on dirait des pattes de mouche, chacun choisit la bestiole qui lui plait). La demande des journalistes avait d’abord été rejetée, mais la cour suprême vient de trancher en leur faveur, et on va pouvoir s’ébaudir devant la prose princière. Du coup, les conversations sur l’intérêt de la monarchie reprennent de plus belle. J’ai beaucoup aimé cet article du Times qui compare les royals à des « pets », des animaux de compagnie nationaux. Il est difficile d’avoir des chiffres fiables, mais selon les sources, et la manière de poser la question (évidemment, personne n’a l’intention de couper la tête de cette pauvre Lizzie, où mettrait-elle ses chapeaux?), les républicains représentent entre 13 et 50 % de la population. Avec ça, on est bien avancé. Les royals sont quand même pittoresques et ont des tas de traditions rigolotes qui font partie du paysage britannique. 

10-Vous saviez que Lizzie squatte en fait à Buckingham? Ce n’est pas du tout sa résidence officielle! C’est un monde quand même. Elle est sensée habiter à un jet de couronne de là, à St James Palace, mais elle n’y met jamais les pieds. Peut-être parce que c’est à côté de Clarence House, la masure de Charles et Camilla. Ils sont trop bruyants? Charles fait la java tous les soirs?  Bref, la résidence officielle de Lizzie est semi-detached, mitoyenne. Et vraiment, si elle ne sait pas quoi en faire de son St James Palace, je veux bien la débarrasser, ça m’ira pour caser toute la tribu…

 

Monarchy weird traditions Top 10
 

9- Les Windsor sont des adaptes des pseudos. Déjà, ce n’est pas du tout leur vrai nom de famille. Ils ont changé  pendant la première guerre mondiale parce que Saxe-Coburg und Gotha, ça faisait désordre pour ne pas dire allemand. Mais ce n’est pas tout: la reine Victoria s’appelait en fait Alexandrina. Edward VIII se prénommait vraiment David. Quand il a abdiqué, son frère, le petit Albert s’est fait passer pour George VI . Charles a d’ailleurs prévenu, si par hasard sa mère lui cède un jour la place, il faudra l’appeler George VII. Franchement, je trouve tous ces changements d’identité suspects, qu’ont-ils donc à cacher? Et Lizzie, c’est par manque d’imagination qu’elle a gardé son prénom? Alors qu’elle aurait très bien pu se faire passer pour Gertrude Première…

8- Alors que je n’ai même pas un malheureux canard, la reine possède tous les cygnes du pays (elle peut se les garder, c’est très méchant un cygne), mais aussi les baleine échouées et les esturgeons. Du coup depuis le 12 ème siècle, tous les ans des officiers royaux barbotent sur la Tamise pour faire une sorte de recensement des cygnes. Je n’ai pas les chiffres, je ne sais pas si certains se déclarent jedis, comme chez les humains. Cette tradition débile charmante s’appelle le swan upping, ce qui manque quand même de dignité. On comprend pourquoi les cygnes ont toujours l’air de bouder. Ils protestent contre le Swan upping, c’est évident. Pauvres bêtes! 

 

Monarchy weird traditions Top 10
 

7- Dans le même état d’esprit, depuis Charles II et son décret désopilant, il faut absolument qu’il y ait au moins 6 corbeaux à la tour de Londres, et pas n’importe quels corbeaux, ils sont officiellement soldats royaux. Ces pauvres volatiles sont même obligés de prêter serment, d’où on peut en conclure que Charles II était soit sérieusement éméché quand il a pondu son décret, soit un vrai petit comique au sens de l’humour délirant. Figurez-vous que si un corbeau ne peut pas venir travailler lundi matin, suite à un week end agité à cause de l’enterrement de vie de garçon de son beau-frère, et qu’il abandonne lâchement ses 5 autres collègues et bien, la monarchie britannique s’écroule. Hop, comme ça. Vous allez me dire, qu’attendent les républicains pour organiser une partie de tirs aux pigeons corbeaux? Ben, apparemment la Grande Bretagne s’écroulerait aussi, c’est embêtant, surtout pour une île. Où sont mes palmes et mon tuba? 

6-Tous les ans en juin, depuis 1348 les Royals et quelques autres hurluberlus privilégiés (ils sont 24 emplumés en tout) se déguisent avec des grands rideaux en velours très seventies, des franfreluches, des duvets d’oie, c’est très festif, et défilent gaiement pour aller à la messe dans la Chapelle St George. Voilà. Et ça s’appelle le service de la jarretière, les emplumés dans leurs tentures à pompons étant dans l’ordre de la jarretière. A mon avis Edward  III qui a inventé la chose avait le même humour que Charles II. Ou le même taux d’alcoolémie. 

 

Monarchy weird traditions Top 10
 

5- Le monarque du moment a sa tête sur les billets de banques, mais aussi les timbres. Il faut bien qu’il ou elle serve à quelque chose. Il est vivement conseillé bien coller le timbre à l’endroit, si vous flanquez Lizzie la tête en bas sur votre courrier, c’est considéré comme un acte de trahison. Ce n’est pas juste. Même sur un timbre, cette pauvre reine n’a pas le droit de rigoler un peu. Par contre, vous faites ce que vous voulez avec votre argent et vos billets. Vous pouvez même lui dessiner des moustaches ou des cornes, c’est vous qui voyez. 

4-Jusqu’en 1938, le home secretary, c’est à dire le ministre de l’intérieur assistait aux accouchements chez les royaux, pour vérifier qu’on ne remplaçait pas un nourrisson royal chétif et cabossé, pour ne pas dire impossible à utiliser, par  un autre nourrisson rose et pimpant. C’est très frais, très intime…en même temps, ça devait être sympa aussi pour ce pauvre ministre. 

3-Les royalistes acharnés n’arrêtent pas de prétendre  que le monarque a un emploi du temps chargé et que ce n’est pas facile comme vie, qu’est-ce que elle bosse, Lizzie. Oui, ben elle a mis son réveil matin à 9 heures, c’est quand même pas le bagne…parce qu’un horseguard (vous voyez, les soldats devant Buckingham qui sont déguisés en coton-tige géant mais noir? ) doit jouer de la cornemuse tous les matins à 9 heure sous les fenêtres du souverain, tant pis pour lui si il déteste la cornemuse. A part pour le faire râler réveiller, je ne vois pas l’intérêt. En plus, c’est gentil pour les voisins, tiens. Finalement, c’est Charles qui doit être bien content que Lizzie ne dorme jamais à St James palace. 

2-Parmi tous les titres désopilants portés par le monarque britannique, on trouve « Druid of the Welsh Gorsedd of Bards  » , druide du trône gallois des bardes. J’adore! Je trouve que c’est plus classe que « majesté », je ne comprends pas pourquoi Lizzie ne l’utilise pas plus souvent celui là…

1-On termine par un petit conseil. Si un jour vous devez rencontrer Lizzie ou un de ses successeurs: n’oubliez pas vos chaussettes! Il est illégal d’approcher à moins de 100 yards (91 mètres) du souverain sans chaussettes. Par contre à 101 yards, vous pouvez avoir les doigts de pied à l’air, Lizzie ne peut rien vous dire. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pomdepin 10255 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines