Magazine Culture

Romans à l'eau de rose et méritocratie

Par Lise Marie Jaillant

Penny jordan "Je n'arrive pas à me souvenir de mon dernier livre. J'en ai écrit tellement! Je ne choisis même pas les titres. Je suis à court d'idées!", affirme Penny Jordan, l'auteure de plus de 100 romans, dont l'inoubliable "Possédée par le Sheik" publié chez Mills & Boon. (Sce: The Independent, 29/05)

Eh oui, écrire des romans à l'eau de rose demande un travail de tous les instants. A sa grande période, Penny Jordan (qui a aujourd'hui 61 ans) écrivait 10 à 11 livres par an. Avec à chaque fois les mêmes ressorts dramatiques: le héros doit réaliser qu'il aime l'héroïne, puis consentir à des sacrifices pour vivre avec elle. Bien sûr, les obstacles sociaux ou religieux sont faits pour être surmontés. Et l'amour triomphe toujours à la fin...

Ce que je trouve étonnant, c'est qu'une maison d'édition comme Mills & Boon puisse continuer à prospérer, cent ans après sa création. Qui a envie de lire "Hot Nights with a Playboy"? Ou "Master of Pleasure"? Sérieusement ?

Mais au fond, les romans à l'eau de rose répondent à un besoin de fiction des milieux modestes. Avant de devenir un pilier de Mills & Boon, Penny Jordan était secrétaire. Elle s'est depuis mariée à un comptable.

Pour se faire publier, Mrs Jordan n'a pas eu à courtiser le milieu littéraire pendant des années; elle a simplement répondu à un concours organisé par la Romantic Novelists Association:

"there was an agent looking for new authors to write some Regency romances, under a fictional author he had created, called Caroline Courtney. Then I read Mills & Boon were expanding; I eventually got one book finished. To my utter astonishment they were interested."

En clair, la sélection méritocratique par le concours est offerte aux romanciers de genre (chick lit, polars, fantastique,...) Ceux qui ont la prétention d'écrire de la "haute littérature" peuvent toujours envoyer leur roman par la Poste. Et collectionner les lettres-types de refus...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines