Magazine Cinéma

8 erreurs communes aux scénaristes débutants

Publié le 01 juin 2015 par Nathalielenoir @Nathalie_Lenoir

mistake2

A quoi un producteur ou chargé de développement reconnait-il si un scénario est signé par un scénariste professionnel ou un débutant? A bien des signes à vrai dire, et pas uniquement le nom sur la couverture. 😉

Dans les faits il y a un grand nombre de maladresses que l’on apprend à éviter avec l’expérience. John August en a récemment pointé quelques unes…

La dramaturgie est un art complexe, car elle comporte maintes règles à assimiler. Et une fois que l’aspirant scénariste les a domestiquées, il n’est pas encore tiré d’affaire, le passage de la théorie à la pratique demandant beaucoup de subtilité… et de recul. Dans une récente interview, le grand scénariste John August relevait quelques erreurs fatales que commettent les wannabe auteurs, les voici en substance:

1. Baser son scénario sur un concept plutôt qu’un personnage. Je vous assure que toutes les idées, mêmes les plus géniales, ont déjà été employées d’une façon ou une autre, et par plus expérimenté que vous. Ce qui rend un récit vraiment unique, ce sont ses protagonistes et leurs interactions.

2. Trop ménager ses personnages. Si les obstacles et conflits sont faibles, l’intérêt de l’audience sera dilué. Voici quelques conseils à ce sujet:

3. Essayer d’adapter son ouvrage favori. Non seulement l’adaptation littéraire est un exercice complexe, mais ce qui fait les qualités d’un texte littéraire ne sera pas forcément un atout scénaristique (c’est même souvent le contraire).

4. Utiliser des situations rebattues pour définir un personnage où l’univers dans lequel il évolue. Un cliché n’est jamais une bonne idée pour faire passer une information, à moins de le détourner de façon inventive.

5. S’appesantir sur des descriptions inutiles, concernant la décoration d’une pièce par exemple. Ne garder dans vos didascalies que les informations indispensables pour poser l’atmosphère du récit, pour caractériser vos personnages.

6. Utiliser des prénoms trop proches pour ses personnages. C’est bien gentil de déjà penser à ce qui se passera à l’écran, encore faut-il que les lecteurs valident le scénario.

7. Débuter une scène trop tôt dans le fil de l’intrigue, la clore trop tard. Ne gardez que les passages indispensables à l’écran, au risque de plomber le rythme. Dans la vraie vie les conversations sont pleines de banalités et digressions, ce ne doit pas être le cas à l’écran.

8. Ecrire directement dans un logiciel d’écriture. Une intrigue, une scène, se préparent, se peaufinent.

Source: johnaugust.com

Quelques ouvrages de référence :

Copyright©Nathalie Lenoir 2015


Follow Nathalie_Lenoir on Twitter


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nathalielenoir 35104 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog