Magazine Conso

#werunparis : Just did it et quel pied !

Publié le 08 juin 2015 par Theworkingmum @theworkingmum1

Allez je l'avoue : j'y allais presque à reculons. Un peu naze et un peu de pression. Même après La Parisienne, je ne suis toujours pas fan des courses. Courir c'est un moment de réflexion au calme, dans la nature et sans bitume, oui bizarrement pas de musique, je laisse mon esprit divaguer, je me vide. Mais j'aime aussi les challenges alors quand j'ai pu avoir l'occasion de rejoindre la #teamsarenza, j'ai foncé (tel un bélier que je suis!) Finalement j'ai bien fait : 5 gros kiff pour cette matinée ensoleillée ! #werunparis : Just did it et quel pied ! Levée 6H un dimanche quoi !!??, métro à 7H15 après un jus d'orange, un café et deux tartines au sirop d'érable! Le plus calorique qui soit ^^ Arrivée à 8H où je retrouve avec grand plaisir Sheily, Murielle, Aline. Premier impro et premier kiff car il y a toujours une émulation en plus quand tu pars à plusieurs!

Deuxième kiff : rejoindre la ligne de départ des " 10km en moins de 50min et des 15km en moins de 1H30″. Résultat : partir à 9H pile comme annoncé, ne pas piétiner (ou pas trop)...

#werunparis : Just did it et quel pied !
Troisième kiff : ne pas se faire influencer par la vitesse des autres filles, surtout partir doucement pour monter tranquillement en température surtout qu'il y a une petite montée au second km... Se gérer est la clé pour bien vivre sa course. Surtout écouter son corps et varier ses foulées si besoin. Justement dans quelques descentes, j'ai complètement accélérer sans ressentir que c'était trop à m'étonner moi-même! Idem au dernier kilomètre ^^

Quatrième kiff : ressentir l'effort maîtrisé. Je voulais faire doucement jusqu'au 5è km puis accélérer. Rien de pire pour moi d'être en sur-régime les premiers km et après galérer!! Par contre, pas contente du tout du chrono : au 4è km il me semble que je n'étais à peine qu'à 30 min soit à 9km/heure grosso modo. Là je me suis dis que j'allais me faire engueuler (par moi-même pour commencer) : la course en quasi 1H20 c'était juste pas imaginable. Alors, j'ai poussé, une foulée, deux, sauté sur un trottoir pour avoir plus de place, redescendu sur la route quand ça rétrécissait (galère d'ailleurs, quelques bouchons), remonté sur le trottoir, à chaque descente je me disais " vas y pousse " (tiens ça me rappelle l'accouchement) mais en écoutant si mon corps résistait...

Cinquième kiff : le chrono. A ma montre : 1h et 40 secondes soit une belle seconde demi heure. Ces 40 secondes qui pourraient presque me gâcher ma sensation d'avoir plutôt bien couru sur un parcours inconnu en gérant les autres participants. C'est toute la difficulté des courses il me semble. 40 secondes et je passais sous la barre psychologique! Grrr!

Verdict

Sans aucun doute, une course à faire, bien plus appréciable que La Parisienne où il y a de la musique du début à la fin tout au long du parcours à la boite de nuit et trop de monde!! Avec #werunparis, quelques fanfares et points de ravitaillement pour animer mais sinon, juste le bruit des baskets 13 500 runneuses... Une course qui me réconcilie avec le footing où j'y allais depuis quelques temps sans trop d'objectif ni motivation mis à part de manger des gourmandises sans grossir... Bah quoi c'est déjà bien ^^ What's next?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Theworkingmum 2867 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte