Magazine Bd

Judge Dredd #29

Publié le 11 juin 2015 par Noisybear @TheMightyBlogFR
Judge-Dredd-029

Depuis un peu plus de deux ans, IDW Publishing publie des aventures inédites de Judge Dredd, le policier/juge/bourreau de Megacity One qui est apparu dans les pages du magazine anglais 2000 AD. Même si j'adore le personnage en comics, je n'avais pas osé faire le pas et lire cette version. Je me suis finalement laissé tenter...

Pour ceux qui ne connaissent pas, la série Judge Dredd se déroule dans un monde post-apocalyptique. La Terre est devenue un immense désert irradié et la population est obligée de s'entasser dans d'immenses mégalopoles sous verre. Megacity One est l'une de ses villes. Les juges remplacent la police qui a été éradiquée il y a bien longtemps. Ils font régner l'ordre en étant policiers, juges et bourreaux. L'un d'entre eux, Dredd, est réputé pour être le plus impitoyable des Juges.

Des cyber-vigilantes répondant au nom de Guardians of Drokk ou G.O.D. attaquent Megacity One de l'intérieur en s'introduisant dans les serveurs de surveillance de la ville et révélant les plus grands secrets des hauts responsables ce qui entraîne une révolte des citoyens de la mégalopole. Dredd doit s'en occuper mais le Judge Verrity lui met des bâtons dans les roues. Heureusement, il a le soutien du Chief Justice dont la personnalité a été échangée avec celle du Judge Cassandra Anderson.

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans le bain puisque Judge Dredd doit faire avec les conséquences de l'arc précédent - que je n'ai pas lu donc. Mais, assez rapidement dans l'épisode, le scénariste Duane Swierczynski nous fait un topo sur la situation expliquant également le hug que fait Chief Justice à Dredd sur la couverture. En fait, en plus d'être un début d'arc, ce numéro est également un bon jumping point dans la série.

Le déroulement de l'histoire est très basique mais très bien foutu tout en étant bourré d'humour. Après tout, c'est ce que nous attendions d'une série Judge Dredd. Et parce que c'est bien foutu et plaisant à lire, je vais continuer la série et tenter de la juger sur du long terme.

De ce fait, je tiens à remercier Dan Didio d'avoir eu l'idée de Convergence me permettant de pouvoir enfin tenter la série sur laquelle je lorgne depuis un moment. Grâce à mon intérêt pour l'événement de DC Comics, son éditeur en chef m'offre cette opportunité et je ne suis pas déçu. Merci à lui.

Il faut aimer l'aspect graphique. Nelson Daniel a un trait très cartoon et carré et ses couleurs sont par moment criardes - sans non plus être désagréable. Personnellement, j'aime bien. En plus, il marque bien visuellement l'humour décalé. Les Guardians of Dorkk qui piratent les serveurs avec leurs parties génitales  a eu le mérite de me faire rire.

Judge-Dredd-029-Cover
Judge Dredd #29

IDW Publishing • "Crowd Control Part 1" Par Duane Swierczynski & Nelson Daniel • $3.99
Premier coup d'essai sur la série Judge Dredd chez IDW et je ne suis pas déçu. Il ne s'agit pas de la meilleure chose que j'ai pu lire mais c'est assez solide pour être plaisant. Il suffit de laisser du temps je pense afin de s'imprégner du contexte de la série et se rappeler de qui est qui. En tout cas, c'est drôle.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Noisybear 7328 partages Voir son blog

Magazines